30/12/2019 10:41
Le Nouvel An lunaire approche à grand pas. Le ministère de l’Industrie et du Commerce et les localités sont sur le pont : il s’agit de garantir que les produits nécessaires à la fête soient disponibles, en quantité comme en qualité.
>>Le marché alimentaire du Têt en vogue
>>Le pays met les bouchées doubles pour un Têt réussi

Les marchandises sont prêtes pour le Têt (Nouvel An lunaire). 
Photo : Hà Ngô/CVN


Même s’il reste encore près de quatre semaines, le ministère de l’Industrie et du Commerce a voulu anticiper. Il a demandé à ses antennes locales d’évaluer la demande en produits festifs, notamment pour ce qui est des produits de grande consommation. L’idée est de créer des stocks pour éviter qu’il y ait des pénuries et que les prix flambent aux tous derniers jours de l’année lunaire. Mais les contrôles d’hygiène alimentaire ont également été renforcés.     

À Hô Chi Minh-Ville, un programme de ''stabilisation des prix pour les produits du Têt'' a été lancé. Il réunit de nombreux producteurs et distributeurs qui se sont engagés à ne pas revoir leurs prix à la hausse un mois avant et après le Nouvel An lunaire. Un grand volume de marchandises, d’une valeur de 820 millions de dollars, a ainsi été stocké par les entreprises.

Même schéma à Hanoï où il s’agit de lutter contre toute sorte de spéculation. Des produits festifs de première nécessité, d’un montant total de plus de 1,3 milliard de dollars, ont été préparés. En tête de liste : des denrées alimentaires telles que le riz et la viande de porc, de volaille et de bœuf. Répondant à l’appel de la ville, la Compagnie générale du commerce de Hanoï (Hapro) maintiendra cette année ses ''points de vente à juste prix'' installées dans les foires commerciales du Têt.

''Très tôt, nous avons commandé du porc aux professionnels du secteur pour assurer de la disponibilité de nos stocks. Nous avons également augmenté notre approvisionnement en volaille, un produit alternatif en cas de pénurie de porc, afin de satisfaire au mieux les besoins des consommateurs en cette période cruciale de l’année'', explique le directeur général adjoint de Hapro, Nguyên Tiên Vuong.

À Binh Duong (Sud), certains hypermarchés comme Big C et Co.opmart ont augmenté leurs stocks de 20 à 30%. Ils envisagent également de diversifier leurs produits pour mieux attirer la clientèle. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Bac Giang, une destination plurielle La province de Bac Giang, au Nord, est connue non seulement pour la richesse de sa culture et de ses traditions, mais aussi pour la beauté de ses paysages et la variété de ses lieux touristiques.