08/02/2021 20:00
Comme d'habitude, à l’approche du Têt traditionnel, les organes et Syndicats de santé de Hô Chi Minh-Ville ont organisé de nombreuses activités caritatives et de soutien afin que les personnes défavorisées puissent rentrer chez elles célébrer le Têt. En particulier en cette période de pandémie de COVID-19.
>>Les organisations internationales promettent d’apporter des vaccins au Vietnam
>>Gia Lai recevra un soutien maximal possible pour contenir le COVID-19

Les transports gratuits permettent de ramener les patients chez eux à l'occasion du Têt.

En cette dernière semaine de l’année, l’Hôpital d’oncologie, en collaboration avec des bienfaiteurs, a organisé le programme "Le car de gratitude pour le Têt", respectant les mesures de sécurité sanitaire afin de permettre aux patients en difficulté de rentrer chez eux.

Apprenant la nouvelle que la navette gratuite partira à 13h00, Duong Thi Hoa Em (une patiente atteinte du cancer du sein, de la province de Cà Mau) et sa fille se sont empressées de se présenter de bonne heure dans la cour de l'Hôpital d'oncologie. "J'étais tellement heureuse quand j'ai entendu la nouvelle. Je n’ai pas pu fermer l'œil de la nuit à cause de cela! J’ai vraiment hâte de retourner chez moi pour célébrer le Têt avec mes proches", a déclaré Mme Hoa Em.

Mme Hoa Em est une malade en situation difficile, en cause notamment, de son cancer.

Dans la navette, cadeaux en main, Trân Van Thao et sa femme (province de Quang Ngai, Centre) n'ont pas pu cacher leurs émotions. "Nous sommes très reconnaissants vis-à-vis de l'hôpital et des bienfaiteurs. En plus d’un ticket gratuit pour le bus, j’ai également reçu de la nourriture, des boissons et des cadeaux", a confié M. Thao.

Nguyên Trong Dung, responsable adjoint de l’Hôpital d'oncologie, a déclaré que c'était la 8e année que l'hôpital coopérait avec l'Association de charité de Thiên Tâm et les sponsors pour organiser ce programme significatif. Cette année, le programme a mis en place 15 autobus pour conduire plus de 300 patients vers les provinces de Quang Nam, Quang Ngai, Phu Yên, Gia Lai, Dak Lak, Tiên Giang, Bên Tre et Cà Mau, entre autres... "Nos transports ont commencé à partir du 24e jour du mois de décembre lunaire dans le but de ramener les patients chez eux avant la nouvelle année", a déclaré M. Dung.

Des patients reçoivent des enveloppes rouges porte-bonheur.

Selon M. Dung, en plus de ramener les malades chez eux, cette année, environ 300 à 400 patients atteints de cancer ne sont pas en mesure de retourner chez eux en raison de leur traitement. Ainsi, l'hôpital organise également de nombreuses autres activités : distribution de cadeaux du Têt et d’enveloppes rouge porte-bonheur (li xi) et organisation de festivals de fleurs printanières dans l’espoir d’apporter un peu de chaleur et de motivation aux malades.

En qualité de sponsor du programme mentionné pendant de nombreuses années, Nguyên Thi Hang Nga, de la Compagnie par actions d'investissement, de publicité et de commerce Song Hanh, a déclaré que cette activité est devenue une tradition de l'entreprise et massivement suivie par ses employés. Cette année, Song Hanh a parrainé deux autobus gratuits et distribué près de 150 cadeaux d’une valeur de 300.000 dôngs chacun pour aider les patients avec leurs achats du Têt.

Rue florale dans un hôpital

Une rue florale à l'hôpital Cho Rây.

C’est la deuxième année que l'hôpital Cho Rây ouvre la rue florale à l'occasion du Têt traditionnel. Il s’agit d'une des activités de célébration du 120e anniversaire de l’hôpital ainsi que d’accueil du nouvel an lunaire de Tân Suu. Le docteur Nguyên Tri Thuc, directeur de l'hôpital Cho Rây, a déclaré que la rue des fleurs se tenait chaque année à l'occasion du Têt afin de créer des activités divertissantes pour les médecins et infirmiers après une année de travail particulièrement pénible à cause du COVID-19. Elle contribue également à apporter une ambiance chaleureuse de Têt aux patients, en particulier pour ceux qui ne peuvent pas rentrer chez eux célébrer le Têt avec leurs familles.

La rue florale, de 150 m de long, a été conçue par les médecins et le personnel de santé de 70 départements de l’hôpital Cho Rây. À cette occasion, cet hôpital a également remis 200 cadeaux à des patients pauvres traités au Centre d'oncologie de l’hôpital.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre