10/04/2020 10:28
James Gorman, le PDG de la prestigieuse banque d'affaires américaine Morgan Stanley, a été testé positif au COVID-19 mi-mars mais est rétabli, a indiqué jeudi 9 avril un porte-parole.
>>Goldman Sachs envisage d'échanger des bitcoins
>>Les banques américaines veulent gâter leurs actionnaires malgré les pressions
>>Les grandes banques américaines testent leurs sites de secours

Le PDG de Morgan Stanley, James Gorman
Photo : AFP/VNA/CVN
C'est dans un message vidéo d'une dizaine de minutes, diffusé en interne jeudi 9 avril, que M. Gorman, 61 ans, a annoncé ces nouvelles aux salariés de la firme, dont le siège est situé à Times Square en plein cœur de Manhattan. Le point sur son état de santé est mentionné quasiment en toute fin de la vidéo, dans laquelle le dirigeant évoque la situation économique actuelle, les marchés financiers et la pandémie de coronavirus, a détaillé le porte-parole.

M. Gorman, de nationalité australienne et à la tête de la sixième banque américaine depuis une décennie, avait ressenti des symptômes similaires à ceux de la grippe classique mi-mars. Il s'était aussitôt placé lui-même en quarantaine dans son appartement à Manhattan et avait passé un test de COVID-19, qui s'était révélé positif, a raconté le porte-parole. "Ses symptômes n'étaient pas sévères", a-t-on assuré de même source. Par conséquent, "il a continué à travailler de chez lui comme la plupart des salariés" de la banque, a-t-on encore ajouté.

M. Gorman a notamment continué à animer à distance la réunion hebdomadaire du comité opérationnel et a pris part aux réunions virtuelles du conseil d'administration. Ce dernier, qui nomme et démet le PDG, avait été informé immédiatement de l'état de santé de James Gorman, de sa volonté et sa capacité à continuer à travailler normalement. La banque n'avait en revanche pas jugé nécessaire de communiquer parce qu'elle estimait, d'après le porte-parole, que son patron était tout à fait capable de diriger les opérations au quotidien.

"Si son état s'était aggravé, s'il n'avait pas été capable de diriger l'entreprise, on aurait communiqué", a assuré le porte-parole, ajoutant par ailleurs que d'autres employés ont été testés positifs au COVID-19 et que la plupart était en train de se rétablir. M. Gorman est désormais rétabli et a reçu le feu vert des médecins il y a une semaine. Il continue toutefois à travailler de chez lui. Il est le premier grand dirigeant de Wall Street à rendre public son diagnostic positif au COVID-19.

Peregrine "Peg" Broadbent, 56 ans, le directeur financier de Jefferies, est décédé fin mars des suites d'une infection au nouveau coronavirus. La maison d'investissement n'avait communiqué sur sa maladie qu'au moment de son décès. Le célèbre parquet de la Bourse de New York a été temporairement fermé pour endiguer la propagation de la maladie, après la découverte de cas d'infections.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...