31/01/2019 20:29
Tesla a publié mercredi 30 janvier des résultats en demi-teinte, promettant d'être rentable sur chaque trimestre en 2019 en dépit de la réduction des crédits d'impôt accordés aux véhicules électriques par le gouvernement américain.

>>Voiture électrique: les constructeurs foncent vers l'inconnu
>>Face au gendarme de la bourse Musk sauve l'essentiel: la direction de Tesla
 

Tesla a récemment décidé de supprimer plus de 3.000 emplois (7% de ses effectifs) pour faire des économies.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le constructeur de véhicules électriques a également assuré qu'il avait les reins solides pour honorer une échéance imminente de 920 millions de dollars et n'aurait pas à s'endetter une nouvelle fois auprès des marchés financiers. La trésorerie était de 3,7 milliards de dollars au 31 décembre.


"Nous avons suffisamment de liquidités en main pour rembourser" les détenteurs des obligations arrivant à échéance en mars, ont affirmé le PDG Elon Musk et le directeur financier Deepak Ahuja dans une lettre aux actionnaires.

La baisse des bonus écologiques a pesé sur la demande pour les voitures de la marque, qui est repassée dans le vert au quatrième trimestre 2018 en gagnant 139,48 millions de dollars contre une perte de 675,3 millions à la même période en 2017.

C'est cependant nettement moins que les 311,16 millions gagnés au troisième trimestre. Rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice du constructeur de véhicules électriques, batteries et panneaux solaires n'a atteint que 1,93 dollar lors des trois derniers mois contre 2,19 dollars attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, plus que doublé à 7,2 milliards de dollars grâce à la commercialisation d'un nouveau véhicule, le Model 3, censé faire de Tesla un constructeur de masse. Il est supérieur aux 7,07 milliards anticipés.

Pick-up électrique cet été

Tesla, qui a récemment décidé de supprimer plus de 3.000 emplois (7% de ses effectifs) pour faire des économies et rester compétitif face à Audi, Porsche et Jaguar, entend livrer entre 360.000 et 400.000 voitures cette année, une prévision légèrement inférieure aux attentes des investisseurs. C'est entre 47% et 63% de plus qu'en 2018 (245.000 unités).

"La demande mondiale pour le Model 3 en période de croissance économique est de 700 à 800.000 unités par an mais en cas de récession c'est 40% de moins", a déclaré Elon Musk, confirmant que Tesla allait introduire "en milieu d'année" la version moins chère de cette voiture, dont le prix de base est actuellement de 44.000 dollars.

Le constructeur prévoit également de dévoiler un pick-up électrique cet été. La demande pour les voitures Tesla - Model S, Model X et Model 3 - inquiète les marchés après que le constructeur a abaissé ses prix pour limiter l'impact sur ses ventes de la réduction au 1er janvier du crédit d'impôt fédéral de 7.500 dollars à 3.750 dollars.

Face à ces doutes, le groupe a dévoilé une feuille de route selon laquelle il allait dégager un "très petit" bénéfice au premier trimestre parce qu'il s'attend à livrer un nombre limité de voitures sur cette période du fait des tracasseries liées aux premières ventes de Model 3 en Europe et en Chine.

Une fois passé le temps d'adaptation, "nous visons un bénéfice net et une trésorerie disponible positive sur chaque trimestre en 2019", affirme Tesla, qui dit miser également sur sa vaste restructuration pour atteindre cet objectif.

La cure d'austérité devrait lui permettre d'économiser 400 millions de dollars par an. Tesla, qui vient d'ouvrir une gigantesque usine de batteries en Chine, entend accélérer la production du Model 3, après une année 2018 "difficile" marquée par des goulots d'étranglement ayant conduit son patron à dormir à l'usine.

Il espère ainsi atteindre entre le quatrième trimestre 2019 et le deuxième trimestre 2020 un rythme de production de 500.000 "Model 3" par an. Aux États-Unis, la production du Model 3 a augmenté au quatrième trimestre et devrait atteindre les 7.000 unités par semaine à partir de la fin d'année. À ce chiffre, il faudra ajouter 3.000 exemplaires par semaine dans l'usine chinoise, ce qui portera à 10.000 au total l'objectif initial arrêté par Tesla.


AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.