14/07/2018 22:16
"La plus grande guerre commerciale dans l’histoire économique entre les États-Unis et la Chine et les risques sur le commerce du Vietnam" était le thème de la vidéo-conférence récemment organisée par le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.
>>Antonio Guterres espère que les conflits commerciaux se régleront par la négociation
>>La Chine jette un excédent commercial record à la face de Trump
>>Washington dans la guerre commerciale contre Pékin

Selon Trân Tuân Anh, ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, la plus grande guerre commerciale dans l’histoire économique entre les États-Unis et la Chine a été déclarée, et le Vietnam devra prendre des mesures pour se protéger contre le déferlement de marchandises chinoises. Il a ainsi demandé aux organes de son ministère de proposer des mesures adéquates pour faire face à ce problème.

Le Vietnam devra prendre des mesures pour se protéger contre le déferlement de marchandises chinoises.
Photo: CTV/CVN

Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a soumis au Premier ministre un rapport sur les tensions commerciales entre les deux grandes puissances économiques. Il s'agit vraiment d'un grave problème car tous ces deux pays sont les principaux partenaires commerciaux du Vietnam.

"Une fois que les États-Unis auront imposé des dizaines de taxes sur les marchandises chinoises, la Chine renforcera bien sûr l’exportation de ses produits vers d’autres marchés, dont le Vietnam. Nous avons besoin de l’appui des organes de gestion étatique pour régler ce problème", a dit Trân Tuân Anh.

Selon le ministre, cette guerre commerciale a engendré de nombreux défis sur la gestion étatique de l’import-export au Vietnam. Le pays devra donc mettre en œuvre des stratégies durables en vue de promouvoir ses exportations aussi bien sur le plan quantitatif que qualificatif.

Un risque à l'échelle mondiale

Jusqu’à maintenant, le Vietnam a appliqué ses propres mesures pour protéger les intérêts de ses producteurs du secteur de l’acier. Pourtant, d’autres domaines tels que le textile-habillement, les chaussures, les produits en bois devront faire face à des défis lorsque les marchandises chinoises pénétreront en masse sur le marché vietnamien.

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI), Vu Tiên Lôc, a déclaré que le gouvernement et les ministères et branches concernés devraient suivre de près ce problème afin de faire des recommandations pertinentes à la communauté des entreprises vietnamiennes.

Depuis l’entrée en vigueur des droits de douane américains de 25% sur les 34 milliards d’importations chinoises, la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique entre les États-Unis et la Chine a éclaté. La Chine a annoncé des mesures de représailles contre les États-Unis, avec des droits de douane de 25% sur 545 produits américains, totalisant une valeur de 34 milliards de dollars. Les tensions commerciales entre les deux grandes puissances économiques risquent de durer et de porter gravement atteinte au commerce mondial.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.