12/08/2021 13:10
Rafael Nadal est forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati (15-22 août), ont annoncé mercredi 11 août les organisateurs, au lendemain du retrait de l'Espagnol du tournoi de Toronto en raison d'une blessure au pied gauche, et à trois semaines de l'US Open (30 août-12 septembre).
>>Nadal, blessé, se retire du tournoi de Toronto
>>Tennis : Djokovic se retire du tournoi de Cincinnati

L'Espagnol Rafael Nadal contre le Serbe Novak Djokovic en demi-finale de Roland-Garros, le 11 juin à Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

"J'ai ce problème depuis quelques mois", expliquait dès mardi 10 août Nadal (35 ans), qui avait déjà renoncé à Wimbledon et aux Jeux olympiques de Tokyo après sa demi-finale perdue contre Novak Djokovic à Roland-Garros.

Le quatrième joueur mondial rejoint d'ailleurs le Serbe, 1er joueur mondial, dans la liste des absents de l'épreuve. La semaine dernière à Washington, Nadal, vainqueur de 20 titres en Grand Chelem s'était fait éliminer dès les huitièmes de finale par le Sud-Africain Lloyd Harris, 50e joueur mondial.

"Je dois retourner (à Majorque) et essayer de trouver un moyen de me porter mieux, a précisé Nadal mardi 10 août. Le plus important est de prendre du plaisir à jouer au tennis", a-t-il souligné. "Avec cette douleur, je suis incapable de prendre du plaisir".

En l'absence de Nadal et Djokovic, la première tête de série dans l'Ohio sera le Russe Daniil Medvedev, classé 2e à l'ATP.

Dans leur communiqué, les organisateurs ont également annoncé le forfait du Canadien Milos Raonic (N°23), touché au talon.

Ces retraits s'ajoutent à une pluie de forfaits annoncés ces derniers jours par plusieurs vedettes du circuit.

Blessée à la jambe depuis Wimbledon, Serena Williams a fait savoir mardi 10 août qu'elle faisait elle aussi l'impasse sur Cincinnati, comme sa sœur Venus et sa compatriote Sofia Kenin.

Roger Federer avait lui annoncé dès le 5 août qu'il ne participerait ni au tournoi de Toronto ni à celui de Cincinnati.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.