06/02/2021 15:53
L'ancien numéro 1 mondial Andy Murray entamera sa saison 2021 dans l'ombre des Alpes italiennes la semaine prochaine, à 16.000 km de l'Open d'Australie.
>>Tennis : le calendrier ATP du premier trimestre 2021 dévoilé, sans Indian Wells
>>US Open : retour gagnant, mais éprouvant, pour Murray
>>Tennis : Andy Murray invité au tournoi de Cincinnati

L'ancien numéro 1 mondial Andy Murray. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Le triple vainqueur écossais en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016), numéro 1 mondial fin 2016, a reçu une wild card pour le tournoi Challenger de Biella, dans le Nord de l'Italie.

Le vainqueur de ce tournoi en salle empochera un peu moins de 45.000 euros. Une somme dérisoire comparée aux 2,1 millions USD (1,3 M EUR) promis au vainqueur du premier Grand Chelem de la saison qui débute également lundi 8 février, à Melbourne.

Aujourd'hui 124e du classement ATP après avoir lutté contre une blessure pelvienne ayant compromis ses tentatives de relancer sa carrière après une opération de la hanche, Murray a déjà joué cinq finales de l'Open d'Australie.

Ses espoirs de revenir à Melbourne cette année ont été anéantis lorsqu'il a été testé positif au coronavirus le mois dernier. À 33 ans, il n'a disputé que sept matches officiels en 2020 en raison de son problème pelvien et de la suspension de cinq mois du circuit ATP due à la pandémie. 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre