28/03/2021 18:18
Ugo Humbert et Adrian Mannarino ont sauvé l'honneur des Français au Masters 1000 de Miami samedi 27 mars, accédant facilement au 3e tour, contrairement à Benoît Paire, encore éliminé d'entrée de tournoi, lors d'une journée qui a souri aux favoris Stefanos Tsitsipas et Ashleigh Barty.
>>Entrée en matière mitigée pour les Français à Miami
>>Tennis : Medvedev et Osaka en vedette à Miami, bien moins clinquant sans stars
>>Tennis : Djokovic renonce à disputer le tournoi de Miami, comme Nadal et Federer

Le Français Ugo Humbert, lors de son match contre l'Espagnol Roberto Agut, le 26 février 2021 à l'Open Sud de France à Montpellier. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Tête de série N.20, Humbert a été solide pour se débarrasser de Joao Sousa 6-1, 6-4, un Portugais qu'il affrontait pour la première fois.

Le 30e mondial a démarré fort. Très efficace en première balle (4 aces, 92% de points gagnés au 1er set), il est parvenu à breaker Sousa deux fois en trois tentatives pour se détacher.

La seconde manche fut légèrement plus accrochée. Mais Humbert, qui a dû effacer deux balles de break contre lui, est parvenu à prendre le service adverse, au meilleur moment, pour mener 5-4, avant d'en finir en 1h13.

Le Messin, qui reste sur une demi-finale à Marseille, affrontera le gros serveur canadien Milos Raonic (N.12) au prochain tour.

Mannarino, tête de série N.25, a lui écarté le Serbe Miomir Kecmanovic, qu'il avait déjà battu trois fois en autant de confrontations. La quatrième s'est finie comme les autres, en deux sets secs, 6-3, 6-4.

Le Français, 36e mondial, bon au service (7 aces), plus précis, et variant ses coups dans les échanges, a pris deux fois le service adverse dans le premier set, enlevé plus facilement que le second.

Solide Mannarino 

Kecmanovic a en effet réussi à le breaker pour se détacher 3-1, mais le Français a su réagir immédiatement en prenant à son tour le service de son adversaire. Et il l'a encore fait au 9e jeu pour s'ouvrir la voie du succès, conclu en 1h30.

Il aura fort à faire contre l'Argentin Diego Schwartzman (N.5), vainqueur du Japonais Yasutaka Uchiyama 6-3, 6-3.

Confirmant sa mauvaise passe actuelle, Benoît Paire a lui été sorti sans gloire (6-3, 6-4) par l'Italien de 19 ans, Lorenzo Musetti, qui affrontera au prochain tour le Croate Marin Cilic.

Sous une chaleur venteuse, il est apparu cotonneux, sinon résigné, face à un adversaire porté par un tout autre élan, demi-finaliste à Acapulco où il a été stoppé par Stefanos Tsitsipas.

Le Français, 33e mondial, est pourtant bien entré dans le match, en prenant l'engagement adverse. Mais l'Italien s'est vite ressaisi, profitant de la première balle défectueuse (49% de réussite) de Paire. Ce dernier aurait pu encore le breaker s'il n'avait pas commis des erreurs directes malvenues. Il a enchaîné ensuite deux doubles-fautes synonymes de perte du premier set.

Au second, son jeu s'est encore un peu plus délité, achevant de démontrer qu'il ne se sentait pas mieux dans ses tennis, qu'il a souvent traînées. Ce revers est son 4e d'affilée en entrée de tournoi, après Buenos Aires, Santiago et Acapulco.

Le Français Benoît Paire, pendant une pause lors de son match contre l'Italien Lorenzo Musetti, le 27 mars 2021 au Masters 1000 de Miami. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"J'ai super bien joué

Le Français, qui a exprimé son blues et parfois un comportement limite sur les courts en ce début d'année, a cette fois fait preuve d'ironie. D'abord par le geste, en écartant les bras comme en signe de victoire libératrice, après son dernier revers hors des limites.

Ensuite par les mots: "J'ai super bien joué contre un très bon joueur. C'est très positif, je suis très content de mon niveau de jeu, et content de ce que j'ai produit sur le court. Je vais m'appuyer sur ce match. J'étais très calme, avec une mentalité très bonne. Je me suis accroché jusqu'à la fin".

Stefanos Tsitsipas (N.2) a lui parfaitement réussi ses débuts, vainqueur 6-1, 6-4 du Bosnien Damir Dzumhur. Il affrontera le Japonais Kei Nishikori (N.28).

Même prestance pour le Russe Andrey Rublev (N.4) qui s'est débarrassé de l'Américain Teddy Sandgren 6-1, 6-2.

Chez les dames, l'Australienne Ashleigh Barty, N.1 mondiale et tenante du titre, a avancé en 8e de finale, en battant 6-3, 6-2, la Lettone Jelena Ostapenko.

Elle passera un plus gros test au prochain tour, contre la Bélarusse Victoria Azarenka (N.14) qui a battu 7-5, 6-2 l'Allemande Angelique Kerber (N.24). Leur partie de tableau s'est d'ailleurs dégagée un peu plus avec le forfait de Simona Halep, blessée à l'épaule droite.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.