26/04/2021 16:22
L'Italien Matteo Berrettini (N.10) a remporté la finale du tournoi ATP de Belgrade, en battant le Russe Aslan Karatsev (N.28) 6-1, 3-6, 7-6 (7/0) à l'issue d'une rencontre serrée disputée dimanche 25 avril dans la capitale serbe.

>>Tennis : "objectif" Roland-Garros pour Thiem, qui confie son mal-être actuel
>>Tennis : Hurkacz a créé la surprise en remportant le Masters 1000 de Miami
>>Tennis : Barty défendra son titre contre Andreescu à Miami
 

L'Italien Matteo Berrettini brandit le trophée du tournoi de Belgrade après sa victoire en finale sur le Russe Aslan Karatsev, le 25 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN


Berrettini, faisant respecter la hiérarchie, a profité de la fatigue du Russe, révélation de l'année, qui avait écarté la veille Novak Djokovic après un marathon de 3h25 minutes.

L'Italien, qui remporte le quatrième titre de sa carrière.

Après sa victoire il a assuré avoir "gagné en confiance" pour le reste de la saison. De retour de blessure, il a précisé que la route n'avait pas été facile notamment après "une défaite qui a fait mal" en 16es de finale au Master de Monte-Carlo.

"Aujourd'hui je me suis prouvé que je peux digérer des situations complexes, que je peux gérer des moments réellement difficiles. J'y étais et j'ai pu jouer mon meilleur tennis dans le jeu décisif", a souligné Berrettini.

Le N.10 mondial a particulièrement apprécié le fait que sa famille ait pu assister, pour la première fois, à l'une de ses victoires dans un tournoi.

"Je voulais vraiment que cela arrive (...) je pense que ce match est quelque chose qui restera gravé en nous pour toujours", a-t-il dit.

Berrettini a assuré avoir "travailler très dur" pour se remettre en forme après sa blessure aux abdominaux contractée à l'Open d'Australie. Il n'est pas surpris de décrocher un troisième titre ATP sur terre battue : "Je suis né et j'ai grandi sur cette surface", a-t-il précisé.

Après que l'Italien a remporté le premier set en moins de 30 minutes, Karatsev, faisant preuve de beaucoup de volonté, a réagi dans la deuxième manche pour recoller, avant d'opposer une belle résistance à Berretini dans le troisième set.

Mais, ne pouvant répéter l'exploit de samedi 24 avril face à Djokovic, il a finalement payé le prix de son manque d'énergie au jeu décisif qu'il a perdu sans marquer le moindre point.

"J'ai peut-être manqué d'énergie, mais il a très bien joué", a reconnu le Russe, qui avait atteint à la surprise générale les demi-finales de l'Open d'Australie en février dernier.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.