02/05/2020 14:40
Jeux de balles différents pour chaque joueur, gants en latex pour les ramasseurs et changements de côté à l'opposé : la Fédération internationale de tennis (ITF) a présenté vendredi 1er mai ses consignes sanitaires en vue d'un retour à la compétition quand les gouvernements nationaux le permettront.
>>Les instances du tennis créent un Fonds de solidarité commun
>>COVID-19 : les "précaires" du tennis craignent de ne pas s'en sortir
>>Wimbledon : report et annulation parmi les scénarios

Un ramasseur de balles à Roland Garros.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Ces directives permettent seulement d'atténuer le risque d’infection au COVID-19 : elles ne peuvent pas l'éliminer", avertit l'ITF en soulignant que dans tous les cas les mesures nationales "prévaudront". Parmi les "normes minimales" définies par la fédération internationale figurent en toute logique la suppression des "poignées de mains et autres formes de contact physique" mais l'ITF demande en outre à ce que les joueurs "change(nt) de côté en passant chacun du côté opposé du filet".

"Chaque joueur doit utiliser sa propre série de balles", ordonne également l'instance pour limiter les risques de transmission en proposant d'"identifier et marquer des balles différentes pour chaque joueur". Toujours pour éviter la contamination via les balles, l'ITF enjoint les ramasseurs à "porter des gants en latex sur le court" et des masques hors de celui-ci.

En revanche, le jeu "en plein air" et "en simple uniquement" font partie d'une série de "normes recommandées" et non "minimales", tout comme les tests quotidiens. De même le huis clos n'est pas systématique mais l'instance appelle à "séparer les spectateurs (lorsqu’ils sont autorisés) d’au moins 2 m".

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Une avalanche de promotions alléchantes Le groupe Saigontourist lance une vaste campagne promotionnelle entre juin et septembre afin de saluer la fidélité de ses clients. Les bénéficiaires sont légion.