04/10/2018 15:00
Le N°4 mondial Juan Martin Del Potro a obtenu son billet pour le Masters de Londres (11-18 novembre), une première depuis 2013, après sa qualification pour les quarts de finale du tournoi de Pékin mercredi 3 octobre.
>>Tennis: Osaka qualifiée pour son premier Masters
>>Classement ATP: Nadal bien assis sur son trône, Herbert monte

L'Argentin Juan Martin Del Potro face au Russe Karen Khachanov en 8e de finale du tournoi de Pékin, le 3 octobre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le grand Argentin, qui a fêté récemment ses trente ans, renoue avec le rendez-vous de fin d'année réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison pour la première fois depuis cinq ans, au bout d'une de ses saisons les plus abouties. "Delpo", auquel ses poignets longtemps récalcitrants ont coûté trois années blanches ou presque (2010, 2014 et 2015), s'est offert en 2018 son premier trophée en Masters 1000, à Indian Wells, puis a atteint la deuxième finale en Grand Chelem de sa carrière, il y a moins d'un mois à l'US Open, neuf ans après son sacre à New York. Il s'est aussi hissé jusqu'à la troisième place mondiale en août, son meilleur classement.

Mercredi 3 octobre, Del Potro s'est défait du jeune Russe Karen Khachanov (24e) en deux sets 6-4, 7-6 (7/4). Il affrontera le Serbe Filip Krajinovic (36e), tombeur de l'Espagnol Feliciano Lopez (71e) 7-6 (7/5), 6-3, pour une place dans le dernier carré.

Il est le quatrième joueur à se qualifier pour le Masters, après Rafael Nadal, Roger Federer et Novak Djokovic, tous les trois vainqueurs en Grand Chelem cette saison. Quatre billets restent à attribuer.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.