24/05/2020 22:45
La Belge Kim Clijsters, qui aura 37 ans en juin, ne compte pas mettre fin à ses ambitions de revenir au plus haut niveau malgré la crise du COVID-19, a-t-elle déclaré dimanche 24 mai dans un entretien avec le Tennis Hall of Fame.

>>Tennis : début d'un mini-tournoi féminin en Floride
>>Roland-Garros à huis clos ? "Il vaut mieux annuler", estime Leconte

 

La Belge Kim Clijsters face à l'Espagnole Garbine Muguruza en 16e de finale du tournoi de Dubaï, le 17 février 2020. Photo : AFP/VNA/CVN 


"J'espère qu'on pourra encore jouer cette saison. Mais même si ce n'est pas le cas, je compte continuer", déclare l'ancienne numéro un mondiale.

"Je suis toujours motivée. Si l'US Open peut avoir lieu, je veux être prête. Ce serait fantastique de revenir sur le court Arthur-Ashe, mais je serais aussi contente si je devais jouer sur le court 18", ajoute l'ancienne numéro 1 mondiale, qui a remporté l'US Open en 2005, 2009 et 2010.

Clisters, qui a interrompu sa carrière à deux reprises suite à deux maternités, assure que son ambition n'est pas de "repartir pour une seule année. (Son) plan va au-delà".

AFP/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.