09/10/2017 09:07
Caroline Garcia, pour le plus grand bonheur des Français, David Goffin, pour leur plus grande inquiétude à un mois et demi de la finale de Coupe Davis, et Rafael Nadal ont été les grands triomphateurs d'un beau week-end de tennis dimanche 8 octobre en Asie.
>>Tennis : Garcia en demi-finales à Pékin et en course pour Singapour

La Française Caroline Garcia soulève son trophée après sa victoire face à la Roumaine Simona Halep en finale du tournoi de Pékin, le 8 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un dimanche de rêve ! Caroline Garcia a remporté à Pékin le plus beau titre de sa carrière, et de quelle manière ! en dominant la nouvelle No1 mondiale Simona Halep. Elle fera lundi 9 octobre son entrée dans le top 10 et une première participation au Masters est désormais en vue.

La tournée chinoise a donné un coup d'accélérateur fulgurant à la progression de la Lyonnaise, passée en deux semaines de la 20e à la 9e place mondiale. La semaine dernière, elle avait déjà enlevé le tournoi de Wuhan.

"Incroyable, c'est le mot ! J'ai vécu deux semaines folles. Comment pouvais-je penser en arrivant en Chine que j'allais gagner deux trophées", s'est-elle exclamée, après avoir battu la Roumaine en deux sets 6-4, 7-6 (7/3).

Le Belge David Goffin (droite) pose à côté de son adversaire, le Français Adrian Mannarino, après sa vicoitre en finale du tournoi de Tokyo, le 8 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

À la "Race", sur les seuls résultats de 2017, elle a dépassé la Britannique Johanna Konta et se trouve huitième et dernière qualifiée pour le Masters de Singapour (22-29 octobre). Mais les jeux ne sont pas faits et la Française devra peut-être jouer encore à Tianjin, ou à Moscou, pour défendre sa position.

Septième top 10 de l'histoire du tennis tricolore, elle serait la première à représenter le tennis français dans le grand rendrez-vous de clôture de la saison depuis Marion Bartoli en 2011.

Goffin gagne un France-Belgique

À un mois et demi de la finale de la Coupe Davis à Lille, les nouvelles en provenance de Tokyo ont été moins favorables aux Bleus. Adrian Mannarino a perdu logiquement en finale contre David Goffin en deux sets 6-3, 7-5.

L'Espagnol Rafael Nadal exulte après sa victoire face à l'Ausrralien Nick Kyrgios, en finale du tournoi de Pékin, le 8 octobre. Photo : AFP/VNA/CVN

Surtout, le No1 belge, qui sera de retour dans le top 10 lundi (10e) et reste dans la course pour le Masters, a confirmé qu'il était au sommet de sa forme en enchaînant un deuxième trophée en deux semaines après Shenzhen. On ne peut pas en dire autant des leaders français, notamment de Jo-Wilfried Tsonga à l'arrêt depuis deux semaines à cause d'une blessure au genou et forfait pour le Masters 1000 de Shanghai cette semaine, tout comme Gaël Monfils.

Le tournoi reste tout de même une grosse satisfaction pour Mannarino, 31e mondial, qui a signé la plus belle performance de sa carrière en battant le Croate Marin Cilic, 5e mondial, en demi-finale. Le Val-d'Oisien, âgée de 29 ans, est toujours à la recherche de son premier titre après quatre finales.

Rafa creuse l'écart

Rafael Nadal a enlevé son sixième titre cette saison, et le 75e de sa carrière, grâce à une victoire express sur le jeune Australien Nick Kyrgios (6-2, 6-1), qui était pourtant le dernier joueur à l'avoir battu, en août à Cincinnati.

Le numéro 1 mondial en est à 12 succès de rang, et comptera lundi plus de 2.300 points d'avance sur Roger Federer. De quoi en faire le grand favori du Masters 1000 de Shanghai, qui débutait dimanche, voire déjà du Masters de Londres (12-19 novembre), qu'il n'a jamais gagné.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.