13/01/2020 18:38
À l’ère de l’industrie 4.0, le secteur touristique ainsi que les voyageurs du monde entier changent peu à peu leurs habitudes de voyage.
>>Hô Chi Minh-Ville : des circuits d’écotourisme dans la ville
>>Lancement du 9e concours de photos d’art sur le tourisme au Vietnam
>>Ninh Binh cible près de 7,8 millions de touristes en 2020

Le tourisme communautaire est toujours en vogue en 2020. Photo : CTV/CVN

En plus des habituels types de tourisme tel que la détente, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a déclaré que les visiteurs se concentrent de plus en plus sur la découverte de nouvelles valeurs basées sur la culture traditionnelle.

Cela a entraîné une mutation dans le choix des types de voyage. 2020 continue d’être l'année où le tourisme vert et respectueux de l’environnement reste la tendance. Il s'agit notamment du tourisme responsable (maximiser les avantages économiques, sociaux, environnementaux et minimiser les frais de voyage) et du tourisme communautaire (coopérer avec les habitants pour leur apporter des bénéfices économiques ainsi que la protection de l’environnement local).

En particulier, la nouvelle tendance la plus importante pouvant être mentionnée est le tourisme végétarien. En effet, les restaurants de nombreuses villes du monde commencent à ajouter des options végétaliennes à leur menu. Des chaînes et des cafés végétaliens apparaissent également partout dans le monde, changeant les habitudes alimentaires et sensibilisant à la protection de la nature.

Ce serait une erreur de ne pas mentionner l'impact de la 4e révolution industrielle sur le marché du tourisme. La popularité des réseaux sociaux et des applications mobiles possède une grande influence sur le choix des lieux à voyager et à loger de nombreux touristes.

La commodité des smartphones modifie également les habitudes de consommation des voyageurs, passant de paiements en espèces à électroniques. De l'achat des billets à la réservation de circuits en passant par celle des chambres d’hôtel, tout se fait dorénavant en ligne.

En outre, le marché de l'aviation, en particulier les compagnies aériennes à bas prix, connaît également une croissance positive, contribuant à stimuler le tourisme. Une proportion importante de touristes choisit d'autres modes de transport respectueux de l'environnement, comme le train ou le bateau.

Environ un milliard de voyageurs internationaux

Le Laos, une destination de prédilection de nombreux touristes.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Selon l’OMT, le nombre de touristes internationaux pourrait atteindre, en 2020, environ 1,6 milliard de personnes. Plus précisément, le Vieux continent en prendrait en charge plus de 700 millions ; l’Asie de l’Est et le Pacifique, près de 400 millions ; et l’Amérique, environ 300 millions.

Toujours d’après l’OMT, la demande touristique devrait augmenter en moyenne de 4,1 % par an pour la phase 2018 à 2028. Le secteur touristique des nations de l’Asie de l’Est, du Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique pourrait connaître une croissance moyenne de 5% par an.

En 2030, l’Asie du Sud-Est devrait se classer au 4e rang mondial en termes d’attraction touristiques, avec un total de 187 millions de visiteurs.

Hoàng Phuong/CVN


Perspectives du voyage spatial

En juin 2019, l'Agence spatiale américaine (NASA) a informé qu'à partir de 2020, les visiteurs ont l’opportunité de visiter la Station spatiale internationale (ISS) pour la modique somme de 35.000 USD/nuit. Seuls deux voyages par an seront effectués, chacun d'une durée de 30 jours. Ainsi, chaque personne souhaitant en faire l’expérience devra débourser plus d’un million d’USD.

En août 2019, la société Virin Galactic du milliardaire Richard Branson a annoncé qu'il était prêt à concrétiser le rêve de l’Homme de voler dans l'espace.
Pour sa part, la compagnie Blue Origin du milliardaire d'Amazon, Jeff Bezos, investit également d’importants capitaux pour envoyer l’Homme dans l’espace.

SpaceX, du milliardaire Elon Musk, est d’autant plus ambitieux qu’il compte envoyer les gens sur Mars. Musk a même suggéré à quiconque qui s'ennuierait de la Terre de vendre sa maison et de s'installer sur Mars s'il le souhaitait !
 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Suôi Mo, un fantastique ruisseau de la cordillère de Truong Son On l’appelle Suôi Mo ou le ruisseau de la rêverie, car sa beauté évoque le monde fantastique. Un paradis terrestre sans pareil sur la cordillère de Truong Son.