31/12/2020 15:06
Nous nous rendons cette semaine dans la province septentrionale de Thai Nguyên où le programme de télémédecine lancé par le ministère de la Santé a prouvé toute son efficacité dans l’épidémie de COVID-19.

>>La transformation numérique changera positivement l'ensemble du secteur de la santé
>>Ouverture du Congrès de l’Association des jeunes médecins vietnamiens
 

Une visioconsultation réalisée entre les médecins de Thai Nguyên (Nord).
Photo : NDEL/CVN


Grâce aux nouvelles technologies de l’information, les médecins des hôpitaux centraux peuvent réaliser des consultations et des diagnostics à distance; une approche dont profitent les populations résidant dans les provinces reculées du pays.

La visioconsultation réalisée entre les médecins de la Polyclinique centrale de Thai Nguyên et ceux de la Polyclinique du district de Vo Nhai a permis de sauver un patient de 80 ans admis aux urgences pour des douleurs thoraciques.

"Parfois, une minute ou quelques secondes sont décisives pour sauver la vie d’un patient. Grâce à l’informatique, nous pouvons désormais consulter à distance et suivre les patients sous assistance respiratoire en traitement dans les établissements sanitaires locaux. La téléconsultation contribue à désengorger les hôpitaux au niveau central", a fait savoir Lê Hùng Vuong, chef du Département de réanimation positive et antitoxique de la Polyclinique centrale de Thai Nguyên.

La téléconsultation réduit les déplacements, garantit aux patients une prise en charge médicale rapide, fiable et de qualité tout en économisant du temps. Les patients atteints de maladie grave peuvent faire appel en ligne aux spécialistes des hôpitaux de premier rang du pays.

"La télémédecine est une formation efficace pour les médecins travaillant dans les établissements sanitaires locaux. Auparavant, nous étions obligés d’envoyer sur place des médecins plus chevronnés pour traiter les cas graves. Grâce aux nouvelles technologies, il nous suffit aujourd’hui de nous connecter pour sauver les patients. Dernièrement, nous avons supervisé en ligne avec succès deux opérations chirurgicales sur deux femmes enceintes présentant un placenta prævia", a indiqué Nguyên Chi Cuong, chef du Département d’obstétrique de la Polyclinique centrale de Thai Nguyên.

"La télémédecine permet aux professionnels de réduire leurs déplacements et de mettre à jour facilement leurs connaissances. Les patients sont aussi rassurés car les diagnostics sont réalisés en ligne par des médecins des hôpitaux au niveau central", a dit Nguyên Công Hoàng, directeur de la Polyclinique centrale de Thai Nguyên.

Pour se raccorder à un hôpital central, l’hôpital de district devra investir environ 50 millions de dongs dans les équipements et le logiciel. À ce jour, chaque hôpital central est relié à une centaine d’établissements sanitaires. 190 hôpitaux de provinces et de districts se sont raccordés au réseau de téléconsultation de l’Hôpital de l’Université de médecine de Hanoï.

Phùng Duc Sam, directeur adjoint de la Polyclinique de Dinh Hoa, de la province de Thai Nguyên, indique : "Au cours du premier semestre de 2021, nous installerons un système de télésanté nous permettant de nous connecter aux réseaux de téléconsultation de l’hôpital Bach Mai et de l’Université de médecine de Hanoï".

Selon le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, dans le cadre du programme de télémédecine, chaque spécialiste exerçant dans un hôpital central sera tenu de former quatre médecins dans les hôpitaux provinciaux, quatre médecins dans les hôpitaux de districts et deux médecins dans les dispensaires communaux. L’objectif est d’améliorer la qualité de la consultation et de gagner la confiance des patients, a souligné le ministre.

"Nous veillons à ce que tous les établissements sanitaires locaux bénéficient d’une formation. Grâce au développement des technologies, un hôpital central peut aider simultanément de nombreux hôpitaux locaux. La téléconsultation est un outil qu’il faut utiliser dans la médecine moderne", a-t-il ajouté.

La télémédecine a montré son efficacité pendant la période de l’épidémie de COVID-19. Pratique, elle permet aux patients d’éviter la contamination croisée, de gagner du temps et de réduire la surcharge des établissements sanitaires.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.