09/02/2020 21:55
Le ministère de la Santé a tenu, le 8 février, une téléconférence pour discuter et donner les mesures de prévention et de traitement contre les maladies respiratoires aiguës causées par le nouveau coronavirus (nCoV).
>>Lancement d'un site web et d'une application mobile sur le coronavirus au Vietnam
>>Premier ministre : Thua Thiên-Huê doit rapidement surmonter l'impact du nCoV


Le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, lors de la téléconférence, le 8 février, au ministère de la Santé. Photo : VNA/CVN

La téléconférence pour discuter et donner les mesures de prévention et de traitement contre les maladies respiratoires aiguës causées par le nouveau coronavirus (nCoV), qui était connecté à 700 hôpitaux à tous les niveaux du pays, a vu la participation d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), d'hôpitaux nationaux et d'universités; des représentants des services de la santé et des centres de contrôle des maladies des provinces et des villes, ainsi que des autorités locales à travers le pays.

S'exprimant lors de l'événement, le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a souligné que la lutte contre le nCoV au Vietnam avait été mise en œuvre avec la participation de tous les secteurs et la direction drastique du gouvernement et du secrétariat du comité central du Parti.

Le Vietnam a réussi à cultiver et à isoler les souches du nouveau coronavirus en laboratoire. Cela facilitera le dépistage rapide des infections à ce virus et des cas suspects, a déclaré Nguyên Thanh Long. Il a souligné que l'isolement est une mesure efficace pour prévenir l'épidémie de virus dans le contexte de l'épidémie actuelle qui augmente rapidement depuis la Chine.

Jusqu'à maintenant, la province septentrionale de Vinh Phuc est la localité qui enregistre le plus grand nombre d'infections virales dans le pays.
Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN

Selon le responsable, les hôpitaux vietnamiens ont bien effectué le traitement sur place et le contrôle des infections. Lors de l'événement, les 700 hôpitaux ont été chargés de collecter et de conserver les échantillons et de garantir la biosécurité pendant les travaux.

Ces derniers jours, la province septentrionale de Vinh Phuc - la localité qui enregistre le plus grand nombre d'infections virales dans le pays, a reçu des fournitures médicales, ainsi qu'une aide financière et une expertise pour lutter efficacement contre la maladie.

Comme pour d’autres maladies respiratoires, l’infection par le nouveau coronavirus peut provoquer des symptômes bénins, notamment un écoulement nasal, des maux de gorge, de la toux et de la fièvre. Elle peut être plus grave chez certaines personnes et entraîner une pneumonie ou une dyspnée. Dans des cas plus rares, la maladie peut être mortelle. Les personnes âgées et les personnes souffrant déjà d’autres maladies (comme le diabète et les cardiopathies) semblent être plus exposées au risque de développer une forme grave de la maladie.

Les symptômes dépendent du virus, mais les plus courants comprennent des troubles respiratoires, de la fièvre, une toux, un essoufflement et des difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l’infection peut entraîner une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale, voire la mort.

Les recommandations standard de l’OMS à l’intention du grand public en vue de réduire l’exposition à un éventail de maladies, et la transmission de ces maladies recouvrent l’hygiène des mains, l’hygiène respiratoire et les bonnes pratiques en matière de sécurité sanitaire des aliments. Dimanche 9 février à 11h00, 759 cas au total avaient été testés au Vietnam et 14 d’entre eux positifs au coronavirus, dont neuf dans la province de Vinh Phuc.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.