17/08/2019 17:03
L'Iran a démenti vendredi 16 août avoir donné des garanties sur la destination de son pétrolier arraisonné puis relâché par Gibraltar.
>>Gibraltar décide s'il libère le pétrolier iranien

Deux membres d'équipage à bord du pétrolier iranien Grace 1, le 15 août 2019.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti vendredi 16 août avoir donné des garanties en échange de la libération du pétrolier Grace 1, retenu depuis le 4 juillet à Gibraltar, avant d'être autorisé jeudi 15 août à repartir.

"L'Iran n'a donné aucune garantie que le navire n'irait pas en Syrie, car dès le début (...), nous avions dit que la Syrie n'était pas sa destination", a indiqué le porte-parole du ministère, Abbas Moussavi.

Le bâtiment avait été arraisonné par la Royal Navy en Méditerranée sous l'accusation de vouloir transporter du pétrole en Syrie, ce qui a été jugé contraire au régime de sanctions de l'Union européenne.

La presse occidentale a rapporté jeudi 15 août que le chef de l'exécutif de Gibraltar, Fabian Picardo, avait autorisé le départ du Grace 1 après avoir reçu "des assurances écrites formelles" qu'il ne déchargerait pas sa cargaison en Syrie.

Pour M. Moussavi, le fait que Gibraltar évoque ces garanties sert à masquer l'humiliation provoquée par cet "acte de piraterie".

Le même jour, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a tweeté que cette détention était "à 100% illégale".
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.