30/01/2016 08:51
La région Nord-Ouest est une terre aux nombreux potentiels touristiques, attrayants et uniques. Pourtant, les investissements dans cette région sont encore insuffisants pour que son tourisme puisse s’envoler.

>>Pour qu’enfin le tourisme du Nord-Ouest décolle
>>Modernisation des infrastructures de transport au Nord-Ouest
>>Nord-Ouest, la ruée vers l’or vert

La chute d’eau Dai Yêm, dans le district de Môc Châu, province de Son La.
Photo : Thanh Hà/VNA/CVN

Avec ses paysages pittoresques et son relief accidenté, la région Tây Bac (Nord-Ouest) est le site touristique de prédilection des aventuriers. En plus d’une beauté spectaculaire, d’une diversité naturelle pleine de charme, cette région est l’habitat de plus de 32 minorités ethniques qui ont conservé leurs traditions et leurs cultures spécifiques.

Traits similaires, identité propre

Un représentant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme estime que les provinces du Nord-Ouest ont des traits similaires mais aussi des caractéristiques propres qui laissent aux visiteurs des souvenirs inoubliables. Par exemple, Son La est réputée pour la culture et la gastronomie des Thái, Hà Giang pour le plateau calcaire de Dông Van, Sa Pa pour son climat et ses rizières en gradins. Notamment, la récente mise en service de l’autoroute Hanoi - Lào Cai  permet à cette région d’attirer plus de touristes.

La région Nord-Ouest  avec la grandiose chaîne de montagnes sans fin, notamment Hoàng Liên Son avec le sommet Fan Si Pang de 3.143 m d’altitude (toit de l’Indochine) et une dizaine de sommets de quelque 3.000 m d’altitude ou les cols pittoresques comme Ma Pi Lèng, Pha Din, Khau Pha, conquiert les visiteurs.

Le plateau calcaire de Dông Van, dans la province de Hà Giang, qui a été reconnu en 2010 membre du Réseau global des parcs géologiques (Global Geoparks Network - GGN) par l’UNESCO, est devenu une destination de choix des visiteurs aventureux.

La région Nord-Ouest dispose aussi d’un système de grottes, de rivières, ruisseaux, grands lacs comme les lacs Pa Khoang, Thac Bà, Na Hang, Nui Côc, Ba Bê, etc. Sans oublier les chutes d’eau grandioses comme Ban Giôc, Dai Yêm…

En outre, des forêts de palmiers, jardins de thé, vergers luxuriants, sommets de collines ondulées, vallées pittoresques à Mai Châu et Bac Son, rizières en terrasses sur les pentes de la montagne à Mù Cang Chai, Hoàng Su Phi, Y Ty et Sin Sui forment un tableau coloré et grandiose aussi poétique.

Sur la culture, la région Nord-Ouest rassemble plusieurs caractères culturels traditionnels des ethnies minoritaires Tày, Nùng, Thai, Muong, H’mông, Dao, Hoa, Kho Mu, La Ha… Leur vie, leurs us et coutumes, leurs fêtes traditionnelles originales ou leur gastronomie attirent beaucoup de visiteurs.

Les danses xoè (danse traditionnelle de l’ethnie Thai), sap (danses folkloriques avec des barres des bois), le chant then (chant rituel indispensable à la vie des ethnies Tày, Nùng et Thai) sont aussi séduisantes. Les marchés pleins de couleurs dans les régions montagneuses comme le marché de Bac Hà, le marché d’amour de Khâu Vai, les fêtes traditionnelles originales comme Lông Tông (descend aux champs), tous offrent aux visiteurs des expériences intéressantes.

Des investissements disparates

De plus, cette région possède de nombreux sites historiques liés à la tradition culturelle et au processus de la lutte du peuple contre l’occupation étrangère comme temple de Mâu Au Co, temple des rois Hùng (Phu Tho) ; grotte de Pac Bo (Cao Bang); banian  de Tân Trào, zones de sécurité absolue ATK (Tuyên Quang) ; vestiges de la victoire de Diên Biên Phu (Diên Biên)...

Mais, pour différentes raisons, le secteur du tourisme des provinces du Nord-Ouest se développe avec lenteur. À l’exception de Sa Pa (province de Lào Cai) qui est devenu un haut lieu du tourisme, les potentiels touristiques du Nord-Ouest demeurent à l’état latent, en raison du manque d’infrastructures de communications, d’établisse-ments d’hébergements et de services touristiques de base.

La vallée pittoresque de Mai Châu, dans la province de Hòa Binh.
Photo : Thanh Hà/VNA/CVN

Les sites touristiques ayant un climat frais comme Mâu Son, Y Ty, Môc Châu, Dào San, Sin Suôi Hô, Sin Hô conformément au développement de l’écotourisme ne bénéficient pas encore d’investissements convenables pour répondre aux besoins des touristes.

Le système écologique diversifié dans les Parcs nationaux Hoàng Liên, Ba Bê, Xuân Son, Pù Mat n’est pas encore bien exploité au service du tourisme.  Pour cette raison, les résultats obtenus dans la promotion du tourisme demeurent modestes en regard des potentiels et des atouts de ces localités.

Selon le plan d’aménagement du développement du tourisme du Vietnam pour 2020 et vision pour 2030, les localités du Nord-Ouest donneront une priorité à l’investissement dans le développement de 12 zones touristiques nationales : plateau calcaire de Dông Van, chutes de Ban Giôc, Mâu Son, Ba Bê, Tân Trào, lac de Nui Côc, Sa Pa, lac de Thac Bà, Temple des rois Hung, Môc Châu, Diên Biên Phu-Pa Khoang, lac de Hoà Binh. Sans oublier quatre destinations touristiques nationales : Lào Cai, Pac Po, Lang Son et Mai Châu.

Afin d’atteindre ces objectifs, l’État devrait soutenir adéquatement les investissements touristiques, tout en encourageant la participation des habitants. Les entreprises joueront un rôle important dans le développement d’infrastructures, de services touristiques et de produits spécifiques comme l’excursion au sein des villages d’artisanat traditionnel, le festival valorisant des patrimoines culturels, le tourisme d’aventure ou encore l’écotourisme.  
   
  Huong Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.