26/05/2018 01:48
Le ministère de l’Industrie et du Commerce (MoIT) travaille avec les entreprises d’acier au traitement des procédures demandées par le Département du commerce des États-Unis (USDOC) afin d’obtenir une exemption de droits en prouvant que leurs produits ne sont pas fabriqués à partir de matériaux chinois.

 >>Une décennie d’adhésion à l’OMC: le Vietnam a su en tirer profit
>>Une année prometteuse pour la filière nationale de l’acier

 

En 2017, le Vietnam a exporté 4,7 millions de tonnes d’acier à l’étranger.
Photo: Danh Lam/VNA/CVN


L’USDOC a déclaré que les importateurs et les exportateurs de marchandises vietnamiennes qui sont produites à partir de substrat originaire du Vietnam ou d’un pays tiers peuvent demander une exemption des dépôts en espèces en certifiant que le substrat provient de l’extérieur de la Chine.

Le 21 mai, il a jugé que l’acier résistant à la corrosion (CORE) et certains produits plats en acier laminés à froid (CRS) étaient importés du Vietnam et contournaient les ordonnances sur les droits antidumping et compensateurs sur CORE et CRS importé de Chine.

L’USDOC a indiqué que le Bureau des douanes et de la protection des frontières (CBP) continuerait de collecter des dépôts en espèces exigés à titre de garantie pour les importations de CORE produit au Vietnam à partir des substrats d’origine chinoise à des taux respectifs de 199,43% et 39,05%.

Il percevra également des dépôts en espèces pour les importations  d’acier laminé à froid produit au Vietnam en utilisant des substrats d’origine chinoise à des taux respectifs de 199,76% et de 256,44%.

Ces taux de dépôt en espèces ont été établis dans des enquêtes relatives aux droits antidumping et compensateurs sur CRS et CORE en provenance de Chine. Les dépôts en espèces s’appliqueront à toutes les entrées non liquidées à compter du 4 novembre 2016, date à laquelle les demandes d’enquête ont été lancées.

Le MoIT travaille avec l’Association de l’acier du Vietnam (VSA) et les entreprises pour suivre de près les enquêtes depuis leur lancement.

Il a demandé à plusieurs reprises à l’USDOC d’enquêter de manière objective et conforme aux réglementations de l’Organisation mondiale du commerce, et de ne pas imposer des droits sur les exportateurs vietnamiens.

La VSA et les producteurs d’acier vietnamiens ont également travaillé avec les États-Unis pour clarifier l’origine des matériaux et le processus de fabrication dans le pays.

En 2017, le Vietnam a exporté 4,7 millions de tonnes d’acier à l’étranger, générant un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de dollars, dont 567.000 tonnes d’acier ont été expédiées aux États-Unis, soit 12% des exportations totales.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.