10/07/2017 16:48
La réforme de la taxe d'habitation, promesse de campagne d'Emmanuel Macron qui veut en exonérer à terme 80% des ménages, commencera à entrer en vigueur dès 2018 alors que le flou demeurait sur son calendrier, a-t-on appris lundi 10 juillet d'une source à Bercy.
>>Affaire Business France : le cabinet de Macron à Bercy impliqué dans la prise de décision
>>France : "pas raisonnable" de baisser les impôts "pour tout le monde très vite", selon Philippe

La réforme de la taxe d'habitation prévoit d'en exonérer 80% des ménages à partir de 2018. Photo : AFP/VNA/CVN

"Le président de la République a décidé de mettre en application cette partie de son programme dès 2018", a dit à l'AFP une source proche du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, confirmant des informations de Franceinfo.

Cette réforme était l'une des mesures phares de M. Macron en matière de fiscalité. Elle suscite l'inquiétude des collectivités locales, bien que l'exécutif ait assuré que l'État compenserait leur manque à gagner.

Mais, ces derniers jours, le gouvernement avait pris garde de maintenir le flou sur son calendrier.

Lors de son discours de politique générale, la semaine dernière, le Premier ministre Edouard Philippe n'avait évoqué qu'une mise en oeuvre d'ici la fin du quinquennat, soit 2022. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait ensuite confirmé ce calendrier, évoquant certes une "montée en puissance" à partir de l'an prochain.

Concernant une autre réforme emblématique en préparation, celle de l'impôt sur la fortune, M. Philippe avait dit qu'elle n'interviendrait pas avant 2019. Elle doit sortir le patrimoine mobilier, l'épargne ou les placements financiers du périmètre de cet impôt emblématique.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.