15/08/2019 15:06
Le bilan de l'explosion d'un camion-citerne en Tanzanie était mercredi 14 août de 85 morts, après le décès depuis lundi soir 12 août de sept personnes qui ont succombé à leurs graves blessures, a-t-on indiqué de source hospitalière.
La scène de l'explosion d'un camion-citerne à Morogoro, en Tanzanie, le 10 août.
Photo: Xinhua/VNA/CVN


"Six blessés sont décédés hier (mardi 13  août)", a indiqué mercredi 14 août Aminiel Aligaesha, porte-parole de l'hôpital national de Dar es Salaam. Mardi 13 août, le porte-parole avait dit déplorer une nouvelle victime après le dernier bilan de 75 décès communiqué la veille.

"Nous avons maintenant (à l'hôpital national) 32 blessés, dont 17 sont en soins intensifs. Nous continuons de lutter de notre mieux pour sauver les vies de ces blessés", a-t-il ajouté.

La catastrophe s'est produite samedi matin 10 août à Msamvu, une localité dans l'immédiate périphérie de la ville de Morogoro, située à quelque 200 km à l'ouest de la capitale économique Dar es Salaam, sur l'un des principaux axes routiers du pays.

Les victimes sont des conducteurs de moto-taxis et des badauds venus siphonner le carburant qui s'écoulait d'un poids-lourd accidenté alors qu'il tentait d'éviter une moto, selon des témoins.

Un homme qui tentait d'arracher la batterie est à l'origine de l'embrasement du carburant répandu au sol, selon le gouverneur de Morogoro et un témoin. Le Premier ministre Kassim Majaliwa a annoncé dimanche la mise en place d'une commission d'enquête pour établir si une ou des institutions ont manqué à leurs responsabilités dans la gestion de cette catastrophe. La commission devrait rendre ses premières conclusions vendredi 16 août.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.