24/07/2017 19:18
>>Au moins 26 morts dans une collision entre deux bus au Nigeria
>>Au moins 13 morts et 203 blessés dans un séisme en Tanzanie

Des scientifiques d'Afrique de l'Est et d'Union européenne (UE) réunis en Tanzanie ont annoncé dimanche 23 juillet le lancement d'une recherche intensive sur les moyens d'affronter les dangers pour la santé causés par le flore sur la santé humaine. Les chercheurs venus de Tanzanie, de l'Éthiopie, du Kenya et de l'UE ont déclaré lors d'une réunion avec les autorités de l'eau dans la ville d'Arusha, dans le nord de la Tanzanie, que le fluor dans l'eau consommée par les habitants affectait la santé humaine. La recherche couvrait les zones semi-arides autour d'Arusha et de la Grande vallée du Rift, notoires pour avoir de grandes quantités de fluor dans les eaux provenant des forages, des lacs et des rivières. Au cours de la réunion, l'ingénieur régional de l'eau d'Arusha, Joseph Makaidi, a déclaré que la Tanzanie devrait trouver une technologie efficace pour éliminer le fluor de l'eau à usage domestique. Giogio Ghiglier, chercheur principal de l'Université de Cagliari en Italie, a déclaré que le fluor a également affecté les animaux, y compris le bétail, mais il a ajouté qu'il n'y avait pas de résultats de recherche concluants sur son impact par rapport aux humains.

Xinhua/VNA/CVN
  
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.