23/02/2018 20:56
Le massif de Tam Dao (Trois îles) est dominé par trois sommets, Thach Bàn, Thiên Thi et Phú Nghia, qui semblent émerger d’un océan de nuages. La nature l’a doté de paysages magnifiques. Une invitation à la romance.

>>Plan bien léché pour les ours dans la zone tampon à Tam Dao
>>Le président israélien visite le complexe VinEco Tam Dao

 

Le massif de Tam Dao est dominé par trois sommets qui semblent émerger d’un océan de nuages. Photo : Archives/CVN

Tam Dao est une destination choyée des randonneurs, qui pourront admirer durant leur balade de nombreux insectes et oiseaux. Le site abrite une grande diversité d’espèces, aussi bien animales que végétales. Le massif de Tam Dao s’étire sur 80 km de long, à cheval sur trois provinces (Vinh Phuc, Thai Nguyên et Tuyên Quang). Il possède plus de 20 sommets au-dessus de 1.000 m d’altitude.

Le plus haut est Tam Dao Nord (1.592 m). Trois autres sommets sont accessibles aux marcheurs et offrent des vues magnifiques : Thiên Thi (1.375 m), Thach Ban (1.388 m) et Phu Nghia (1.400 m). De très loin, on peut voir trois pics autour de la station d’altitude - Thach Ban, Thiên Thi et Phù Nghia - qui ont donné leur nom au massif (Tam Dao signifiant "Trois îles").

Ce sont ces trois pics qui sont les destinations favorites des randonneurs, qui pourront admirer durant leur balade de nombreux insectes et oiseaux. Le parc national est couvert de forêts sub-tropicales montagnardes au-dessus de 800 m. Parce que situé à un carrefour biogéographique et complètement isolé des autres massifs montagneux, Tam Dao abrite une grande diversité d’espèces aussi bien animales que végétales.

 

Avec plusieurs pagodes, Tam Dao est également un important lieu de tourisme spirituel. Photo : Archives/CVN


À seulement une heure et demie de route de Hanoï, Tam Dao accueille chaque week-ends des hordes de citadins en mal de verdure et aussi de fraîcheur (l’été). Avec plusieurs pagodes, temples et maisons communales, Tam Dao est également, et ce depuis plusieurs décennies déjà, un important lieu de tourisme spirituel. Le site le plus connu est le complexe bouddhiste de Tây Thiên, perché à 600 m d’altitude. Pour y accéder, deux options sont possibles : trois heures de marche le long d’un sentier dallé ou un téléphérique inauguré récemment. La première option est de loin la plus intéressante !

Autre attrait, sur le plan culinaire cette fois, les chayottes - fruits de plantes potagères cultivées en nombre sur les versants de la station de montagne et qui peuvent être préparées sous de nombreuses formes. Sans omettre les poulets élevés en plein air et les brochettes en tout genre grillés sur des braises de charbon de bois.

Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.