04/02/2019 16:38
Fermer la porte, nettoyer la maison ou jeter ses déchets sont des banalités de la vie quotidienne. Mais elles sont bannies pendant les premiers jours du Têt, ce qui selon la tradition vietnamienne permettrait de passer une bonne année.
>>Le Têt traditionnel et les tabous des Vietnamiens

Des banalités de la vie quotidienne sont bannies pendant les premiers jours du Têt en vue d’une bonne année.

Le Têt (Nouvel An lunaire) est l’occasion de réunir la famille, de rendre visite aux proches et aux amis. C’est le moment de festivités qui durent du 1er jour de l’An au 3e, mais qui peuvent s’étaler sur une semaine. Mais c’est aussi la période de nombreux tabous. Voici la liste de certaines choses à éviter à cette occasion, particulièrement le premier jour...

Nettoyer la maison

Balayer la maison est considéré comme balayer aussi la chance de la famille. Cette tradition vient d’une légende chinoise selon laquelle Ou Ming, un homme d’affaires, rencontra un génie en traversant un lac. Le génie lui offrit une femme de ménage, Ru Yue, et depuis ce jour, ses affaires prospérèrent et il devint riche.

Mais le premier jour du Nouvel An, il frappa la femme de ménage. Prise de peur, elle se cacha sous un tas d’ordures dans un coin de la maison. La femme d’Ou Ming, qui ne savait pas que Ru Yue se trouvait là, prit le tas pour le jeter. Depuis, Ou Ming devint pauvre. Alors, il compris que Ru Yue était son génie de la richesse, et lui réserva un autel de culte. Depuis, on évite de nettoyer la maison les premiers jours du Nouvel An.

Donner du feu ou de l’eau

Il est déconseillé de demander du feu ou de l’eau aux autres. Car le feu est rouge, couleur de la chance. Ainsi, le partager signifie donner sa chance, rendre sa famille malchanceuse.  L’eau, quant à elle, est symbole de richesse. D’où le proverbe populaire "Tiên vào nhu nuoc" (L’argent entre comme de l’eau), qui souhaite la richesse. À la campagne, avant l’arrivée du Nouvel An, on remplit tous les récipients et bassins d’eau.

Laver le linge et les vêtements

Selon la tradition, les génies de l’eau sont nés les deux premiers jours de l’année. Alors, laver le linge ou les vêtements est symbole d’irrespect envers eux. 

Fermer la porte

Quand on est chez soi, on évite de fermer la porte dans la journée. Car cela pourrait empêcher les génies d’entrer dans la maison, signe de mépris envers eux.

Pleurer ou éprouver des sentiments pessimistes

Si l’on pleure, que l’on est triste ou en colère pendant le Têt, on risque de rencontrer la malchance durant toute l’année. Même dans une situation défavorable, mieux vaut rester calme et évacuer ses frustrations pour profiter d’une année pleine de joies.

Emprunter ou rendre de l’argent

Si l’on emprunte de l’argent ou des objets aux autres, sa famille manquera de crédit toute l’année. Et vice versa, si l’on rembourse de l’argent, c’est comme donner ses biens et sa richesse aux autres.

Manger certains aliments

Pendant les premiers jours du Nouvel An, les Vietnamiens ne mangent pas de chien, de canard, de calamar, d’escargots, etc.,  car ces aliments semblent porter malchance. Les crevettes ne sont pas non plus recommandées car elles se déplacent en reculant, ce qui peut faire décliner le travail.

S’habiller en blanc ou en noir

Le blanc et le noir sont considérés comme les couleurs des funérailles. Alors, on ne s’habille pas dans ces couleurs et on préfère porter des vêtements colorés. 

Mai Quynh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).