14/08/2017 10:06
De très violents combats ont opposé dimanche13 août les forces antijihadistes soutenues par Washington en Syrie au groupe État islamique (EI) au coeur de son principal bastion de Raqa, a constaté un correspondant de l'AFP.
>>Syrie : des dizaines de morts dans des combats entre le régime et l'EI
>>Des milliers de personnes toujours coincées à Raqqa sans accès humanitaire
>>Syrie : 29 civils tués dans des raids de la coalition à Raqa

Des violents combats détruisent de nombreux ouvrages à Raqa, le 13 août en Syrie. Photo : AFP/VNA/CVN

Des échanges de tirs nourris entre les Forces démocratiques syriennes (FDS) --une alliance de combattants kurdes et arabes-- et les jihadistes avaient lieu à l'intérieur la vieille ville, a pu constater le journaliste qui se trouvait à la périphérie de ce secteur, près de la muraille historique.

Des obus de mortier tirés par les jihadistes s'abattaient près des positions des FDS qui sont entrées dans la "capitale" de l'EI en Syrie le 6 juin et qui en contrôlent désormais plus de la moitié.

Les FDS ripostaient par des obus de mortier et à l'aide de mitrailleuses lourdes.

Un avion de la coalition internationale dirigée par les États-Unis bombardait de manière incessante les positions des combattants de l'EI dans la vieille ville, provoquant d'épaisses fumées blanches.

C'est dans ce secteur que se trouvent les principales fortifications de l'organisation ultraradicale.

Les FDS contrôlent plus de la moitié de Raqa mais rencontrent une résistance acharnée des jihadistes.

"Il y a de violents combats. Nos forces tentent d'assiéger de plus en plus Daech (acronyme en arabe de l'EI)", a expliqué sur place Nouri Mahmoud, porte-parole des Unités de protection du peuple kurde (YPG) --principale composante des FDS--.

Près de la muraille, le journaliste de l'AFP a vu des combattants des FDS transporter cinq des leurs, blessés par l'explosion d'une mine, une des armes de prédilection de l'EI dans cette bataille.

Les jihadistes "ont recours à tous les moyens pour survivre", selon M. Mahmoud.

D'après les FDS, l'EI utilise des mines, des voitures piégées, des drones, des tunnels et des kamikazes pour défendre ses positions à Raqa.

Les FDS, appuyées par les frappes de la coalition internationale, ont lancé il y a huit mois une offensive en vue de s'emparer de Raqa.

L'ONU estime à entre 10.000 et 25.000 le nombre de civils bloqués dans la ville et sans accès à l'aide humanitaire.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.