14/10/2018 15:17
Le président syrien Bachar al-Assad a signé une nouvelle loi encadrant l'activité des imams, leur interdisant d'utiliser des lieux de culte à des "fins politiques" ou de voyager à l'étranger sans autorisation, ont rapporté samedi 13 octobre des médias locaux.

>>Syrie: le retrait des armes lourdes de la zone démilitarisée à Idleb achevé
>>En Syrie, la plupart des armes lourdes retirées de la future "zone démilitarisée"
 

Un coin de la célèbre mosquée syrienne d'Omeyyades dans la ville d'Alep, ravagée par la guerre. Photo: AP/VNA/CVN

Le texte, adopté mercredi 10 octobre par le Parlement syrien et signé vendredi 12 octobre par le président, interdit aux imams d'appartenir à des partis politiques non autorisés, de participer à des conférences en Syrie ou à l'étranger sans l'autorisation du ministre des Affaires religieuses, ont ajouté les mêmes sources.

Le texte a mis en garde en outre les religieux contre "l'exploitation des mosquées à des fins politiques", précise-t-on.

Il limite également le mandat du mufti de la République, la plus haute autorité musulmane, à trois ans renouvelables, au lieu d'une durée illimitée. Le ministère des Affaires religieuses devra, en parallèle, se "coordonner avec les ministère de l'Information et de la Culture pour superviser les programmes religieux dans les médias, ainsi que les publications religieuses", stipule la nouvelle loi.

Cette réforme a été salué par les Syriens, jugeant qu'elle permettra de lutter contre l'extrémisme dans le pays. Le ministre syrien des Affaires religieuses, Mohamad Abdel Sattar al-Sayed, s'est félicité, de son côté, d'une "première loi" d'encadrement permettant de définir des "limites à l'activité religieuse" ainsi que des "conditions pour la désignation des imams et des orateurs".


APS/VNA/CVN

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".