01/10/2018 11:01
Un groupe opposant syrien soutenu par la Turquie a commencé à retirer ses armes lourdes de la future zone démilitarisée devant être instaurée dans le Nord-Ouest du pays, a annoncé dimanche 30 septembre l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
>>Syrie: Damas signe à l'ONU le "Code de conduite" pour un monde sans terrorisme
>>L'armée syrienne avance dans la lutte contre l'EI dans le Sud de la Syrie

Un opposant syrien, combattant au sein du Front national de libération lors d'un entraînement militaire à Idleb, le 11 septembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le groupe Failak al-Cham, fort d'environ 10.000 combattants, a commencé à retirer ces matériels lourds de régions situées dans le sud et l'ouest de la province d'Alep, selon l'OSDH. Cette ONG basée à Londres a déclaré que ce retrait avait été initié par le groupe pour satisfaire la Turquie.

Cette dernière a décidé avec la Russie d'établir une zone démilitarisée à partir du 15 octobre entre les forces syriennes et les groupes opposants. Cette zone tampon d'une quinzaine de kilomètres de large devrait être établie entre la région d'Alep, le Nord-Est de la province de Lattaquié, la province d'Idleb et celle de Hama.

L'OSDH a précisé que seul Failak al-Cham, considéré comme le troisième groupe opposant le plus puissant du Nord de la Syrie, a pris l'initiative de commencer à se retirer des zones rurales de la province d'Alep. Il a en revanche affirmé que trois autres groupes opposants comprenant 6.000 combattants avaient rejeté ce plan créant une zone démilitarisée dans le nord de la Syrie.

Le groupe le plus puissant du pays, Hayat Tahrir al-Cham, auquel appartient l'ex-Front Nosra proche d'Al-Qaïda, n'a en revanche pas encore pris de position sur ce sujet.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.