28/07/2018 18:31
>>Syrie: cérémonie symbolique pour marquer le retour du gouvernement sur le Golan
>>Une aide française parvient à la population de la Ghouta orientale

Plus de 7.000 enfants sont morts ou ont été mutilés depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011, et des informations non vérifiées font état de plus 20.000 victimes, a déclaré vendredi 27 juillet la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba. "Je suis profondément troublée par les histoires des enfants nés et élevés pendant le conflit, des enfants qui n'ont jamais vu la paix en Syrie", a déclaré Mme Gamba. "Nous pouvons imaginer que ces enfants se trouvent dans une situation de détresse psychosociale sévère. Ils ne connaissent pas la signification du mot +paix+". Un Mécanisme de surveillance et de communication de l'information relative aux enfants en situation de conflit armé en Syrie a été créé en 2013. Depuis le début de l'année, le mécanisme a vérifié plus 1.200 violations commises contre les enfants dont plus de 600 ont été tués ou mutilés. Devant le Conseil de sécurité, Mme Gamba a indiqué que les attaques contre les écoles et les centres médicaux ont été l'une des caractéristiques persistantes du conflit en Syrie. Depuis le début de l'année, plus de 60 écoles ont été attaquées et plus de 100 attaques ont été menées contre des hôpitaux et des centres médicaux. L'ONU estime que 2,1 millions d'enfants ne sont pas scolarisés en Syrie.  
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.