08/05/2019 09:16
Plus de 152.000 personnes ont été déplacées en une semaine de frappes sur le Nord-Ouest de la Syrie, a annoncé mardi 7 mai l'ONU.
Des habitants de la province syrienne d'Idleb (Nord-Ouest) fuyant les combats, le 7 mai. Photo: AFP/VNA/CVN


"Rien que pour la semaine dernière, plus de 152.000 femmes, enfants et hommes ont été déplacés dans les provinces d'Idleb et d'Alep", a indiqué un porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), David Swanson.

Ces déplacements ont eu lieu entre le 29 avril et le 5 mai, précise Ocha dans un communiqué. "Nous nous alarmons des informations concernant des attaques aériennes sur des centres de population et des infrastructures civiles, qui ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les civils", a en outre déploré M. Swanson.

"Entre le 29 avril et le 6 mai, au moins 12 installations médicales ont été touchées par des raids aériens (...) endommageant des infrastructures qui fournissaient des services de santé essentiels à plus de 100.000 personnes", déplore Ocha dans un communiqué.

Ces installations ne fonctionnent plus, précise M. Swanson, ajoutant que trois travailleurs médicaux ont été tués dans ces attaques. Dans la seule province de Hama, sept installations médicales ont été touchées, et quatre dans la région d'Idleb.

"Les informations concernant les attaques sur les installations médicales dans la région reflète une tendance inquiétante, privant des milliers de femmes, d'enfants et d'hommes d'une assistance médicale vitale", a déploré M. Swanson.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.