19/12/2015 16:21
Le président des États-Unis, Barack Obama, a réaffirmé le 18 décembre que son homologue syrien Bachar al-Assad devait quitter le pouvoir, le sort du chef de l’État syrien étant l’un des points de désaccord entre Washington et Moscou pour trouver un règlement politique à la guerre.
>>Obama défend son année 2015, promet de maintenir la pression sur l'EI

Le président américain Barack Obama, le 18 décembre, lors d'une conférence de presse à Washington.
Photo : AFP/VNA/CVN

Au moment où les grandes puissances sont réunies le 18 décembre à l'ONU à New York pour discuter d'un éventuel plan de paix en Syrie, le président Obama a jugé qu'il n'y aurait pas de paix dans ce pays ravagé par quatre ans et demi de conflit "sans un gouvernement légitime", lors de sa conférence de presse annuelle à la Maison-Blanche.

"Je pense qu'Assad va devoir partir pour que le pays mette un terme aux effusions de sang ou pour que toutes parties prenantes puissent aller de l'avant", a déclaré le président américain, mais sans préciser à quel moment d'une éventuelle transition politique en Syrie M. Assad quitterait le pouvoir.

"Vous ne pouvez pas mettre fin à la guerre civile tant que vous n'avez pas de gouvernement considéré comme légitime par la majorité de ce pays", a martelé le président.

Au même moment, les grandes puissances, dont les États-Unis et la Russie, se mettaient d’accord au Conseil de sécurité de l’ONU à New York sur le texte d’un projet de résolution entérinant un plan de paix américano-russe en Syrie, selon des diplomates.

Mais le sort du président syrien reste la principale pomme de discorde entre Américains et Russes.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a toutefois été critiqué ces dernières semaines pour avoir mis de l’eau dans son vin et s’être rapproché de Moscou en n’exigeant plus un départ immédiat de Bachar al-Assad.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).