02/07/2018 08:43
Les forces du gouvernement syrien ont repris le contrôle dimanche 1er juillet de nouvelles localités dans le Sud de la Syrie où des négociations entre les opposants et la Russie, se poursuivaient quant au sort d'autres secteurs encore aux mains des opposants, a indiqué une ONG.
>>Syrie: l'aviation russe bombarde des zones rebelles dans le sud
>>Syrie: des milliers de civils fuient des bombardements dans le Sud

De la fumée s'élève au-dessus d'un secteur opposant de la ville de Deraa, dans le Sud de la Syrie, le 30 juin. Photo: AFP/VNA/CVN

Les forces progouvernemantales ont repris quatre localités ainsi qu'une ville proches de la frontière de la Jordanie.

"Cinq nouveaux accords de +réconciliation+ ont été conclus dimanche (1er juillet) dans les localités d'Al-Mseifra, Kahil, Sahwé et al-Jizé ainsi que dans la ville de Bosra al-Cham (...) Les forces du gouvernement ne sont plus qu'à 7 km de la frontière jordanienne", a précisé à l'AFP, le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Les forces gouvernementales ont lancé le 19 juin une offensive d'envergure pour reprendre les secteurs opposants de la province de Deraa, considérée comme le berceau de la contestation de 2011. La ville de Deraa reste divisée entre opposants et forces progouvernementales.

Alors que le gouvernement contrôlait avant le début de l'offensive seulement 30% de cette province, qui borde la frontière avec la Jordanie et le plateau du Golan en partie occupé par Israël, il en tient désormais 58,8%, selon l'OSDH. Les opposants en ont 34,6% et le groupe jihadiste État islamique 6,6% selon la même source.

Pourparlers

Dans le même temps dimanche 1er juillet, des raids aériens et des combats dans la région de Tafas, dans le nord-ouest de la province, ont fait dix morts parmi les opposants, contre sept dans les rangs des forces du gouvernement, a indiqué M. Abdel Rahmane.

Ce bilan porte à 117 le nombre de combattants loyalistes tués depuis le 19 juin, et 74 pour les opposants, selon l'Observatoire qui fait état, par ailleurs, de 132 civils tués, dont 25 enfants.

"Plus de 22 raids ont été lancés sur Tafas durant la journée, avant que les frappes aériennes ne cèdent la place en fin d'après-midi à un échange de tirs d'artillerie et de roquettes", a dit M. Abdel Rahmane.

Pour le reste de la province de Deraa, "un cessez-le-feu est observé depuis samedi 19h00 (16h00 GMT) afin de faciliter les négociations en cours", menées par la Russie avec des représentants des groupes opposants et des notables de la région, a-t-il ajouté.

Le poste frontière de Nassib est actuellement aux mains des opposants.

Samedi 30 juin, le gouvernement avait déjà pris le contrôle de huit localités en vertu d'accords de "réconciliation".

L'agence de presse officielle Sana a indiqué dimanche 1er juillet que le drapeau national avait été hissé dans l'un de ces secteurs, à Daël, alors que la télévision d'État montrait des images d'habitants célébrant le retour du gouvernement dans cette localité à quelques kilomètres au nord de Deraa.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.