11/10/2018 18:15

Le ministère turc de la Défense a annoncé mercredi 10 octobre la finalisation du retrait définitif des armes lourdes de la future zone démilitarisée d'Idleb en Syrie, selon les termes de l'accord signé à Sotchi avec la défense russe le 17 septembre dernier. "La Turquie a rempli ses responsabilités en tant que pays garant de  l'accord portant la création d'une zone démilitarisée à Idleb", a affirmé le ministère de la défense turc dans un communiqué, cité par des médias locaux. "Dans ce cadre, le retrait des armes lourdes dans la zone démilitarisée d'Idleb s'est achevé le 10 octobre", a ajouté la même source. Le 17 septembre, la Turquie et la Russie avaient conclu un accord afin d'éviter une offensive de l'armée syrienne contre Idleb pour déloger les groupes terroristes présents dans cette province syrienne. L'accord russo-turc prévoyait le retrait avant mercredi par les groupes armés des armements lourds des secteurs qui feront partie d'une future zone démilitarisée. Celle-ci, de 15 à 20 km de large, devra séparer les territoires où sont présents des groupes armés et les forces de l'armée syrienne. Le retrait des armes lourdes constituant le premier volet de l'accord russo-turc a été totalement mis en oeuvre, selon la partie turque. La création d'une "zone démilitarisée" ne prendra forme qu'après le retrait des éléments armés de la zone, qui doit avoir lieu d'ici lundi prochain 14 octobre.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.