02/04/2018 12:08
"Un total de 1.146 opposants accompagnés de leurs familles ont évacué dimanche 1er avril soir le district de Douma, situé en périphérie de Damas dans la Ghouta orientale", a rapporté l’Agence de presse officielle SANA.

>>Syrie : 146 civils évacués dans la Ghouta orientale
>>Syrie : six otages libérés lors de l'évacuation des opposants de la Ghouta orientale
>>Syrie : plus de 3.000 opposants et membres de leurs familles évacuent la Ghouta orientale
 

Une rue de Douma après un bombardement aérien, dans la Ghouta orientale.
Photo : Reuters/VNA/CVN


Les insurgés sont des combattants du groupe Failaq al-Rahman. Ils avaient fui leurs positions dans le centre de la Ghouta orientale pour rejoindre Douma avant la reprise de celles-ci par l’Armée syrienne. Douma, dernier bastion opposant de la Ghouta orientale, est contrôlé par l’Armée de l’islam (Jaïch al-Islam).

Un nouvel accord a été conclu dimanche 1er avril pour évacuer les combattants de l’Armée de l’islam vers la ville de Jarablus, située plus au Nord à la frontière de la Turquie. Les insurgés de Failaq al-Rahman qui avaient trouvé refuge à Douma ont dû partir rejoindre leurs compagnons d’armes dans la province d’Idlib, au Nord-Ouest.

Ces derniers avaient évacué leurs positions avant le départ des combattants de l’Armée de l’islam. L’Armée syrienne a pénétré samedi soir 31 mars dans la zone qui était sous contrôle de Failaq al-Rahman après l’évacuation des derniers membres du groupe vers Idlib.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.