25/04/2019 10:17
Dix-huit personnes ont été tuées mercredi 24 avril par une explosion dans la province d'Idleb, dernier bastion jihadiste en Syrie, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
>>Un mois après la défaite de l'EI en Syrie, les défis abondent
>>Syrie: 11 morts dans des tirs de roquettes sur Alep

Recherche des survivants dans les décombres après une explosion à Idleb, le 24 avril en Syrie.  Photo: AFP/VNA/CVN

L'explosion à Idleb, qui a fait aussi plus de 20 blessés, a eu lieu près d'un marché dans la ville de Jisr al-Choughour, dans le Nord-Ouest du pays, selon  l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui dispose d'un large réseau de sources dans la Syrie en guerre. L'OSDH n'était pas en mesure de dire dans l'immédiat quelle en était la cause.

Un journaliste sur place a constaté l'effondrement, sans doute en raison de l'explosion, de deux bâtiments, dont un immeuble de quatre étages. D'autres bâtisses à proximité semblaient sur le point de s'écrouler.

Quatre membres de la défense civile tentaient de trouver des survivants ou des corps sous les décombres.

L'ONG avait fait état auparavant de 15 morts, dont 13 civils.

Des passants et le responsable de la défense civile locale, Abdelwahab Al-Abdou, ont affirmé ne pas avoir connaissance de l'origine de l'explosion.

"Nous avons accouru vers le lieu de l'explosion et avons vu les équipes de secours" essayer de venir en aide aux blessés, a-t-il relaté.

La province d'Idleb est dominée par Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda), une organisation jihadiste qui a renforcé en début d'année son emprise sur ce territoire face à des opposants affaiblis.

Le groupe État islamique (EI) dispose également de cellules dormantes dans la région d'Idleb.

Depuis septembre 2018, cette province fait l'objet d'un accord négocié par Moscou et Ankara, prévoyant la mise en place d'une "zone démilitarisée" séparant les secteurs jihadistes et insurgés des zones gouvernementales attenantes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.