03/09/2018 15:20
>>Syrie: l'EI attaque une base de la coalition américaine dans l'Est du pays
>>Poutine appelle l'UE à participer à la reconstruction en Syrie

Au moins deux personnes ont été tuées dans la nuit de samedi 1er à dimanche 2 septembre lors d'explosions sur le site d'un aéroport militaire près de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), évoquant un "probable tir de missile israélien". Les médias étatiques syriens ont également rapporté des explosions à l'aéroport militaire de Mazzé, dans la banlieue ouest de Damas. Mais ils n'ont pas fait état de victime, et un officiel cité a réfuté l'hypothèse d'une frappe israélienne. Selon l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, un "probable tir de missile israélien (...) a touché un dépôt de munitions, entraînant de violentes explosions". "Deux combattants prorégime ont été tués et 11 autres blessés, dont certains se trouvent dans un état critique", a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Il n'a pas été en mesure de dire si les victimes appartenaient à l'armée ou à des milices alliées, composées de combattants étrangers. Interrogé par l'AFP, une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué: "Nous ne commentons pas les informations de la presse étrangère". Des correspondants de l'AFP à Damas ont entendu plusieurs explosions dans la nuit. Citée par l'agence officielle Sana, une source militaire syrienne a indiqué que l'aéroport de Mazzé n'avait "pas été la cible d'une agression israélienne".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.