07/10/2018 14:29
Deux groupes opposants ont commencé samedi 6 octobre à retirer leurs armes lourdes de la zone démilitarisée prévue au Nord de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme.
>>Syrie: 241 djihadistes de l'EI et 126 combattants des FDS tués en un mois
>>Syrie: un groupe opposant commence à se retirer d'une zone démilitarisée dans le Nord-Ouest

La ville de Maaret al-Noomane dans la province d'Idleb, dans le Nord-Ouest de la Syrie, le 27 septembre. Photo: AFP/VNA/CVN

Le groupe Failaq al-Sham et "l'armée d'Idleb" soutenus par la Turquie ont commencé à retirer leurs lanceurs d'obus de mortier lourds des zones est et sud-est de la ville de Marat al-Numan, dans la province d'Idleb, au Nord-Ouest du pays, a indiqué l'observatoire.

Le 30 septembre, la Turquie et la Russie sont convenues de créer une zone démilitarisée, au Nord-Ouest de la Syrie, avant le 15 octobre, entre les forces syriennes et les groupes opposants. Il est prévu que la zone démilitarisée soit créée dans les régions situées entre Alep, le nord-est de la province de Lattaquié et Idleb.

Les opposants devront retirer les armes lourdes de la zone prévue et les forces russes et turques patrouilleront dans la zone démilitarisée. Idleb est le dernier bastion des opposants en Syrie.

L'armée syrienne prévoyait de lancer une offensive de vaste envergure pour reprendre Idleb ainsi que les poches contrôlées par les opposants au Nord de Hama, au nord-est de Lattaquié et à l'ouest d'Alep. Alors que les opposants soutenus par la Turquie ont commencé à retirer certaines armes lourdes de la zone démilitarisée prévue, les groupes liés à Al-Qaïda ont dit rejeter l'accord.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.