06/03/2019 09:51
Des milliers de personnes ont été évacuées mardi 5 mars de l'ultime bastion du groupe État islamique (EI) dans l'Est de la Syrie, sous la supervision des forces arabo-kurdes engagées contre les jihadistes jusqu'au-boutistes acculés dans leur dernier lambeau de "califat".

>>Syrie: la coalition anti-EI tire des obus au phosphore blanc sur Baghouz
>> La Russie “prête” à des consultations avec les États-Unis sur le Venezuela
 

Des femmes et des enfants évacués de Baghouz sont pris en charge par les Forces démocratiques syriennes, le 5 mars dans la province de Deir Ezzor.
Photo: AFP/VNA/CVN


Au total, 3.500 personnes ont fui "aujourd'hui", soit mardi 5 mars, le village de Baghouz, dont 500 jihadistes qui se sont rendus, a affirmé sur Twitter le porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), Mustafa Bali.

L'alliance arabo-kurde des FDS a ralenti depuis dimanche 3 mars son assaut contre le dernier réduit de l'EI, situé dans la province orientale de Deir Ezzor en Syrie, pour permettre aux civils qui y sont retenus et aux combattants qui veulent se rendre de quitter l'enclave.

Des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants sont arrivés à une position des FDS dont les combattants procèdent à des fouilles et des interrogatoires poussés pour identifier les jihadistes qui se cacheraient parmi la foule, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les hommes, séparés du groupe, sont assis au sol et entourés par des combattants des FDS, tandis que les femmes, vêtues d'un niqab qui les couvrent de la tête au pied, reçoivent de l'eau et des couches pour la multitude d'enfants qui les accompagnent souvent.

Parmi ceux qui ont fui, se trouve aussi l'épouse du jihadiste français Jean-Michel Clain qui a annoncé aux journalistes la mort de son époux, dont le nom est étroitement lié aux attentats de Paris du 13 novembre 2015.

Cinq combattants des FDS "détenus en otage" par l'EI "ont été libérés", a ajouté M. Bali.

La veille, le porte-parole des FDS avait annoncé la sortie d'"environ 3.000 personnes" en moins de 48 heures, dont "un grand nombre de jihadistes de l'EI qui se sont rendus".

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a lui fait état de l'"évacuation de 280 jihadistes" ayant capitulé depuis le ralentissement des opérations dimanche 3 mars.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.