22/05/2019 16:50
Des combats ont eu lieu mardi 21 mai dans le Nord-Ouest de la Syrie entre les éléments de l'armée syrienne et des groupes terroristes qui ont lancé une offensive, faisant 44 morts dans les deux camps, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

>>Syrie: plus de 150.000 déplacés en une semaine de frappes sur le Nord-Ouest
>>Syrie: trois hôpitaux touchés par des frappes dans le Nord-Ouest

Plusieurs bâtiments ont été détruits par des attaques à Idleb, le 7 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN


Les combats ont eu lieu dans la province de Idleb dominée par les membres de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche d'Al-Qaïda), un dernier grand bastion terroriste échappant au contrôle du gouvernement syrien, et qui a fait l'objet d'un accord entre Moscou et Ankara sur une "zone démilitarisée".

Les forces progouvernementales et celles de Russie ont intensifié les frappes aériennes depuis fin avril contre certains secteurs aux mains du HTS à Idleb et dans la province voisine de Hama. Mardi 21 mai, des terroristes ont mené une contre-attaque dans le nord de la province de Hama, à Kafr Nabuda, visant les forces du gouvernement syrien qui avaient repris ce village le 8 mai, a indiqué l'OSDH.

Depuis fin avril, les bombardements sur le sud d'Idleb et le nord de Hama ont poussé à la fuite plus de 150.000 personnes, selon l'ONU. Vendredi 17 mai, l'ONU a sonné l'alarme sur le risque d'une "catastrophe humanitaire" à Idleb si les violences continuaient, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité.

La Syrie est déchirée depuis 2011 par une guerre qui a fait plus de 370.000 morts, et a poussé à la fuite des millions de personnes. 


APS/VNA/CVN

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Immersion culturelle à la foire de Hà Lâu Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, au Nord, la foire de Hà Lâu ne se limite pas à sa dimension commerciale mais constitue un réel enjeu social et culturel.