14/03/2018 09:05
Cent quarante-six civils ont quitté mardi 13 mars la Ghouta orientale, région agricole située à proximité de Damas, la capitale syrienne.
>>Échec dans l'application de la Résolution du Conseil de sécurité sur la Syrie
>>Syrie : Damas poursuit son offensive, "catastrophe médicale" dans la Goutha
>>La France et le Royaume-Uni demandent une réunion d'urgence sur la Syrie

Des soldats échangent avec des civils évacués de la Ghouta orientale, dans la cour d'une école située à proximité du point de passage de Wafidine, le 13 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Les civils, dont des personnes nécessitant des soins médicaux, ont traversé un couloir humanitaire partant de Douma pour rejoindre Wafidin dans le nord-est de Damas.

Une source militaire a déclaré à Xinhua que ce premier groupe comptait 44 femmes, 24 hommes et 87 enfants. C'est la première évacuation massive de civils depuis l'établissement du couloir il y a 14 jours, à la faveur de l'entrée en vigueur d'une trêve humanitaire.

Les civils ont été transportés vers un abri temporaire mis en place dans une école de Wafidin, où les enfants ont été immédiatement vaccinés. Un journaliste de Xinhua présent sur les lieux a pu constater que des enfants souffraient de problèmes de peau.

Le gouvernement appelle depuis longtemps à l'évacuation des civils de la Ghouta orientale. Davantage de groupes de civils devraient être évacués dans les prochains jours.

Les agences humanitaires des Nations Unies ont tiré la sonnette d'alarme face à l'aggravation de la situation humanitaire des 400.000 habitants de cette région, où certains activistes estiment que plus de 1.000 personnes ont été tuées depuis le mois dernier par les bombardements massifs et les opérations militaires dans la Ghouta orientale. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.