10/02/2015 18:31
La filiale suisse de la banque HSBC était depuis lundi 9 février au centre d'un vaste scandale après que plusieurs journaux eurent assuré qu'elle avait aidé certains de ses clients, notamment de riches industriels et des personnalités politiques, à cacher des milliards de dollars pour leur éviter de payer des impôts.
>>Banques : HSBC Brésil a supprimé 1.000 emplois en une semaine

Cette enquête, baptisée SwissLeaks, a été réalisée sur la base de fichiers de la banque HSBC Suisse, dont le siège est à Genève, volés en 2007 par un ancien employé de la banque, l'informaticien franco-italien Hervé Falciani.

En Belgique, un juge d'instruction qui avait inculpé HSBC Private Bank en novembre pour "fraude fiscale grave et blanchiment" a envisagé des mandats d'arrêt internationaux contre ses dirigeants, estimant qu'il était "à présent temps pour la banque de collaborer".

Le siège de la banque HSBC à Londres.
Photo : AFP/VNA/CVN

En Grande-Bretagne, des députés ont également annoncé l'ouverture d'une enquête visant la banque dont le siège est à Londres.

Le journal Le Monde a eu accès en janvier 2014, à des centaines de milliers de données à déchiffrer, contenant des informations sur plus de 106.000 clients originaires d'environ 200 pays de la filiale suisse d'HSBC.

"Un soir, on a imprimé les fichiers. L'imprimante a explosé. On cumulait les centaines de pages", a raconté Fabrice Lhomme, l'un des journalistes du Monde qui ont travaillé sur ce dossier.

Le quotidien a collaboré avec un réseau mondial de 150 journalistes via un "forum crypté" pour percer à jour le système d'évasion fiscale orchestré par HSBC Suisse.

Concrètement, selon Le Monde, entre le 9 novembre 2006 et le 31 mars 2007, quelque 180,6 milliards d'euros ont transité sur des comptes d'HSBC à Genève, dissimulés, entre autres, derrière des structures offshore au Panama et dans les îles Vierges britanniques. Les fichiers contiennent des informations personnelles sur les clients, les notes des banquiers, et les mouvements de compte.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.