19/03/2020 17:49
La Compagnie aérienne nationale (Vietnam Airlines) a annoncé, jeudi 19 mars, de suspendre l’exploitation des lignes aériennes étrangères jusqu’à la fin du 30 avril voire jusqu’à nouvel ordre.
>>Un étranger vivant au Vietnam encourage le don de sang
>>COVID-19 : Hanoï activera son GPS de contrôle
>>COVID-19 : des sas de désinfection à Hô Chi Minh-Ville

Un avion de Vietnam Airlines. Photo : VNA/CVN

La décision a été faite à cause des évolutions complexes de l’épidémie de COVID-19 dans le monde et des politiques de restriction de l’entrée, de la fermeture des frontières de nombreux pays, selon un représentant de Vietnam Airlines.

Concrètement, des lignes vers des destinations en Asie du Sud-Est comme Singapour, la Thaïlande, l’Indonésie, le Laos, le Cambodge, le Myanmar seront suspendues depuis le 21 mars (aller et retour compris) ; vers le Royaume-Uni, le Japon depuis le 23 mars (aller et retour compris) ; l’Allemagne, l’Australie depuis le 24 mars pour aller depuis le Vietnam et depuis le 25 mars pour retour au Vietnam depuis le 25 mars.

Auparavant,  le transporteur aérien national a temporairement interrompu l’exploitation des vols reliant le Vietnam et la Chine, Hongkong (Chine), Macao (Chine), la République de Corée, la France, la Russie, la Malaisie et Taïwan (Chine) dans le contexte de l'aggravation de l'épidémie de COVID-19.

Vietnam Airlines a aussi recommandé ses passagers à suivre des informations liées à ses vols sur son site web www.vietnamairlines.com, www.facebook.com/VietnamAirlines, les agents de vente de billets de Vietnam Airlines.

Les vols EK 392 d’Emirates Airlines reliant Dubaï et Hô Chi Minh-Ville du 15 mars, VJ 642 de Vietjet Air reliant Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang du 12 mars et TK 162 de Turkish Airlines reliant Istanbul et Hô Chi Minh-Ville du 10 mars avaient transporté des passagers testés positifs au coronavirus. C'est ce qu'a annoncé le ministère de la Santé vers 15h00 du 18 mars.

Le ministère de la Santé demande ainsi à tous les passagers de ces trois vols de contacter immédiatement les centres locaux de contrôle des maladies pour obtenir des instructions et protéger leur santé. Les agents de billetterie qui leur avaient vendu des billets doivent aussi les informer de la situation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.