07/06/2018 17:50
>>Hô Chi Minh-Ville cherche à rendre ses infrastructures plus efficaces
>>À Hô Chi Minh-Ville, les taxis contre Uber

Le Service des transports et des communications de Hô Chi Minh-Ville vient de faire une demande écrite au Conseil d'évaluation en faveur de la suspension du projet de "Planification du développement des transports publics des passagers en taxi dans la ville d'ici 2025", en attendant le remplacement de l’arrêté gouvernemental N°86 sur le commerce automobile. Selon le plan initial, le nombre de taxis actifs à Hô Chi Minh-Ville devait s’élever à 14.464 en 2020 et 16.524 en 2025. Cependant, suite à la mise en application du programme "cyber-taxi" du ministère des Communications et des Transports à titre expérimental, on observe 2 tendances: une croissance rapide du nombre de voitures privées de 9 places destinées au transport de  passagers, passant de 177 véhicules en 2014 à 34.562 en 2017; et une forte diminuation des entreprises de transports et de taxis et du nombre de véhicules en circulation depuis 2010, passant de 36 à 21 entreprises et de 12.654 à 9.605 véhicules. Ce décalage souligne les difficultés dans la gestion du projet. 

Thanh Tâm/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

TravelBird: la plage de Cua Dai est la moins chère du monde La plage de Cua Dai (ville de Hôi An, province de Quang Nam, Centre) continue de figurer cette année parmi les moins chères du monde, selon un classement de TravelBird.