02/10/2021 12:00
Symbole de la cuisine japonaise, le sushi est un plat traditionnel composé de riz vinaigré et d’autres ingrédients qui sont habituellement du poisson cru ou des fruits de mer, enveloppés dans des feuilles d’algue séchée, appelées nori en japonais.
>>Le sushi ou l’art et la technologie dans vos assiettes
>>Le gimbap ou rouleau de riz coréen

On dépose sur la couche de riz divers condiments dont des tranches de poissons, de légumes, de crevettes frites (crevettes tempura en japonais) avant de rouler le tout. Le rouleau est découpé en tranches épaisses. Ce plat se déguste avec de la sauce soja et de la pâte de wasabi.

Né il y a plusieurs siècles, le sushi est devenu l’un des emblèmes culinaires du pays du Soleil-Levant. Il existe plusieurs sortes de sushi, la plus répandue étant nigirizushi, constituée d’une boule de riz formée à la main, recouverte d’une tranche de poisson cru (ou des fruits de mer), le chirashizushi quant à lui, se compose de riz recouvert de divers ingrédients comme l’omelette, le saumon cru, les légumes…, et enfin le temakizushi, ou sushi roulé à la main, est un cône formé d’une feuille d’algue séchée remplie de riz et de poisson, de légumes et d’œuf de saumon, entre autres.

Le makizushi est très populaire et facile à réaliser. Il est obtenu en roulant une feuille de nori, en étalant au-dessus une couche de riz puis en plaçant du poisson, des crevettes et des légumes. À l’aide d’un tapis de tiges en bambou, on roule la feuille d’algue et on la découpe en tranches.

Pour le makizushi fait maison, on peut choisir des garnitures selon le goût. Pourquoi pas un peu de saumon fumé, avocats, crevettes frites et crabes ? Et en voici la recette :

Ingrédients

* Makizushi au saumon

- 200 g de riz
- 300 g de saumon cru ou fumé (facultatif)
- 10 feuilles d’algue séchée
- 1 cuillère à soupe (c.à.s)  de sucre
- 4 c.à.s de vinaigre de riz
- 1 cuillère à café (c.à.f) de sel
- 2 concombres, 1 carotte

Ustensile : Tapis de tiges en bambou pour rouler le makizushi

* Makizushi aux crevettes

- 200 g de riz
- 300 g de crevettes
- 4 c.à.s de vinaigre de riz
- 1 c.à.s de sucre
- 1 c.à.c de sel
- 1 avocat

Préparation

* Makizushi au saumon

- Couper le concombre et la carotte en juliennes ou en tiges. 
- Nettoyer et rincer le riz puis le faire cuire.

- Dans un bol, mélanger le vinaigre de riz, le sucre, le sel et verser le tout sur le riz cuit, encore tiède. Mélanger le tout soigneusement à l’aide d’une spatule en bois.

- Couper le saumon en bâtonnets ou en juliennes.

- Placer une feuille de nori sur le tapis de tiges en bambou. Répartir le riz sur 1 cm d’épaisseur. Placer au-dessus du riz le saumon fumé, les tiges de concombre et de carotte, rouler le tapis en serrant bien pour obtenir un rouleau.

* Makizushi aux crevettes

- Couper l’avocat en morceaux. 

- Nettoyer et rincer le riz, faire cuire dans l’eau pendant 20 minutes.

- Nettoyer les crevettes, les faire cuire à la vapeur pendant environ 5 à 7 minutes. Laisser refroidir.

- Les décortiquer, les couper en morceaux.

- Étaler le riz sur une feuille de nori, puis placer les morceaux de crevettes et d’avocat. Rouler le tapis pour former les rouleaux de makizushi.

Trancher les sushis avec un couteau bien aiguisé. Les déguster avec de la sauce soja et de la pâte de wasabi.

Réalisé par My Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.