13/03/2021 10:39
Le chauffeur-livreur Nguyên Ngoc Manh, 31 ans, a été porté en héros après avoir attrapé un bébé de 3 ans tombé du 13e étage d’un immeuble à Hanoï.
>>Nguyên Ngoc Manh, le héros qui a sauvé un bébé d'une chute mortelle

Le chauffeur-livreur Nguyên Ngoc Manh.
Doan Tân/VNA/CVN

Le 28 février vers 17h30. Alors qu’il attendait dans sa camionnette stationnée dans la cour d’un immeuble, Nguyên Ngoc Manh entend des cris désespérés de voisins appelant au secours car un bébé avait grimpé par dessus la balustrade d’un balcon. Manh sort alors la tête de son véhicule et regarde autour de lui. C’est à ce moment-là qu’il aperçoit le bébé suspendu dans le vide et s’accrochant péniblement aux barrières de la balustrade. Faisant preuve de rapidité d’esprit, Manh sort immédiatement de son véhicule et trouve le moyen de grimper sur le toit de tôle ondulé d’une petite structure au rez-de-chaussée, située à 2 m du sol et attrape la fillette juste avant qu’elle ne s’écrase sur le sol.

Acte de bravoure et miracle

La scène à peine croyable s’est déroulée au complexe d’immeubles au 60B, rue Nguyên Huy Tuong, arrondissement de Thanh Xuân à Hanoï. Une enfant de près de 3 ans, s’échappant du balcon de son appartement au 13e étage sans que ses parents le sachent, s’apprêtait à tomber. Alors qu’elle faisait la cuisine, une femme vivant dans l’immeuble d’en face entend des cris d’enfant. Sortant de sa cuisine et se tenant sur son balcon, elle assiste alors à la scène glaçante. Prenant son téléphone portable pour enregistrer une vidéo, elle hurle désespérément : "Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu ! Mais où est donc tout le monde ? C’est tellement dangereux ! Y-a-t-il quelqu’un là-bas ? Y-a-t-il quelqu’un de ce côté ? Descendez au premier étage vite !".

Au bout de plusieurs secondes interminables, la fillette finit par lâcher prise. Par miracle, les cris de la femme ont été entendus par Manh qui a réussi à la sauver. Les images de la caméra de sécurité de l’immeuble montrent le jeune homme attrapant l’enfant in extremis.

Capture d’écran de la vidéo montrant le moment où la fillette lâche prise et tombe du 13e étage de l’immeuble au 60B, rue Nguyên Huy Tuong, à Hanoï.
Photo : CTV/CVN

Interrogé par la presse à la suite de son acte héroïque, Manh raconte : "À ce moment-là, j’étais prêt du bâtiment pour livrer un colis. Quand j’ai vu la scène horrible, je n’ai pas beaucoup réfléchi, j’ai juste regardé le bébé et j’ai immédiatement pensé à ma fille à la maison et je me suis précipité dans l’espoir de la sauver. J’ai essayé de tendre les mains et j’ai fait du mieux que j’ai pu pour l’attraper et amortir le choc de sa chute... Tout s’est déroulé si vite. Je ne sais même pas comment j’ai pu escalader le toit aussi rapidement. J’ai mis du temps à réaliser que j’avais sauvé sa vie... ".

"Après coup, même si je savais qu’elle était en sécurité, je tremblais encore. Je me suis précipité à la maison pour retrouver ma fille. Ce n’est que lorsque je l’ai serrée dans mes bras que j’ai pu me calmer. Ma fille a le même âge que le bébé".

Compliments et récompenses

Le 1er mars, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a envoyé une lettre félicitant Manh pour sa bravoure. "Je suis vraiment très ému de savoir que le 28 février, Nguyên Ngoc Manh a été courageux et a agi rapidement pour sauver la vie d’un bébé tombé du 13e étage du bloc 60B du complexe d’immeubles Nguyên Huy Tuong à Hanoï. Je le félicite pour son action courageuse et son sens élevé des responsabilités... Je demande au Comité populaire de Hanoï et au Comité central d’émulation et de récompense de l’honorer et de le récompenser pour sa gentillesse, son courage et sa compassion afin que nous puissions avoir davantage de personnes comme lui dans notre société", a écrit le chef du gouvernement.

Manh est salué comme un héros.
Photo : CTV/CVN

Manh a reçu le 2 mars un satisfecit du Premier ministre et les autorités de la ville de Hanoï se sont rendues sur place pour le féliciter. L’acte héroïque de Manh a suscité une vague d’admirations à son égard sur les réseaux sociaux.

"Inspirant ! Bravo Manh", "Un grand salut à un vrai héros Manh !", "Tellement typique des Vietnamiens, toujours prêts à s’entraider ! Bravo mon pote, t’es un champion !", peut-on lire en surfant notamment sur Facebook. Bien que de nombreux internautes l’aient porté en héros, Manh avoue ne pas apprécier le qualificatif.

Selon le trentenaire, n’importe qui aurait fait la même chose compte tenu des circonstances. "Je ne pense pas être un héros et je ne veux pas qu’on me donne ce titre. Je veux juste aider. N’importe qui aurait fait la même chose. Après ces quelques jours tumultueux, je souhaite revenir à ma vie quotidienne normale et retourner travailler pour nourrir ma famille", a-t-il simplement déclaré.

De nombreuses illustrations de Manh portant une cape rouge et sauvant le bébé ont également fait leur apparition sur Internet. Parmi elles, une image où le jeune homme chasse la mort et attrape le tout-petit.

La fillette au jour de la sortie de l’hôpital, le matin du 5 mars.
Photo : GDTĐ/CVN        

Quant à la fillette, elle souffré d’une luxation de la hanche et de blessures superficielles à la suite de sa chute. Après cinq jours de traitement, elle s’est bien rétablie et a quitlé l’hôpital le matin du 5 mars.        
          
VNS/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.