03/01/2022 08:20
Située à 5 km du bourg de Côc Pài, dans le district de Xin Mân, la steppe de Suôi Thâu est un endroit attrayant à l’ouest de la province montagneuse de Hà Giang (Nord). Elle conserve encore ses caractéristiques sauvages et rustiques.
>>Hà Giang, paradis pour les amoureux de la nature
>>Le homestay en plein essor à Hoàng Su Phi
>>Ouverture officielle de la porte frontalière de Xin Mân - Wenshan

Le paysage de Suôi Thâu rappelle les steppes d’Europe.
Photo : DL/CVN

En traversant le chemin sinueux menant au village de Suôi Thâu, vous verrez une vaste plaine couvrant des centaines d’hectares à une altitude de 1.200 m au-dessus du niveau de la mer. La steppe de Suôi Thâu ne s’étend pas aussi indéfiniment que celles d’Europe mais c’est suffisant pour que les visiteurs s’y sentent extrêmement petits. Néanmoins, dans la plaine, vous ne trouverez pas beaucoup d’herbes mais plutôt des champs de riz et de maïs. Les bandes de riz, de maïs et d’herbe se mélangent comme une bande de brocart multicolore.

Cette steppe recense quatre communes : Pà Vây Su, Chi Cà, Thèn Phàng et Côc Rê et le bourg de Côc Pài. Autour d’eux se trouvent des rizières, des vergers et des rivières qui serpentent sur trois côtés de la steppe.

Une beauté caractéristique

Debout sur une haute pente venteuse, vous apercevrez des montagnes, des nuages qui dérivent au-dessus de vous. Regardez ensuite l’horizon, où vous trouverez le vert profond de la rivière Chay. Vous pourrez vous adosser aux vieux pins pour admirer es rizières luxuriantes.

Des femmes H’mông aux jupes multicolores marchent sur le sentier, leurs paniers remplis d’épis de maïs. Elles parlent et rient en marchant. Des troupeaux de buffles paissent à la lisière de la forêt. Parfois, vous entendrez les cloches sous le cou des buffles et les bruits d’enfants jouant dans le vent.

La steppe de Suôi Thâu vous enchantera aussi avec ses fleurs sauvages. De septembre à novembre, elle est recouverte de la couleur rose pure de la “fleur de la pierre”, le sarrasin.

Une femme et son enfant parmi les sarrasins en fleur.
Photo : DL/CVN

Sùng Van Sin, chef du village de Suôi Thâu, partage que lorsqu’on considère la fleur de sarrasin, les gens pensent souvent au haut plateau karstique de Dông Van. Cependant, dans le district de Xin Mân, le sarrasin est aussi cultivé par les habitants depuis de nombreuses générations. Autrefois, quand la vie était encore difficile, les gens plantaient du sarrasin pour faire des gâteaux. Cette fleur est toujours associée à la vie locale. En octobre - novembre, le sarrasin déploie ses couleurs éclatantes dans le village de Suôi Thâu.

Une expérience très paisible

Xin Mân se trouve à près de 150 km du centre-ville de Hà Giang. Son isolement et les chemins accidentés qui y mènent font que cet endroit est moins connu des touristes que d’autres destinations de la province.

En parcourant les chemins, vous serez émerveillés par les montagnes, les steppes et les immenses forêts primitives. Chaque saison, Xin Mân accueille les visiteurs d’une manière différente : en septembre - octobre, c’est l’arôme parfumé du riz mûr des champs en terrasses ; les premiers jours de l’hiver, c’est la couleur rose des fleurs de sarrasin couvrant les pentes ; au printemps et à l’été, ce sont le paysage majestueux des montagnes verdoyantes, des rivières et lacs clairs.

Avec une superficie de près de 600 km², le district est le lieu de vie des ethnies minoritaires Nùng, H’mông, Tày, Dao et Cao Lan, aux identités culturelles diverses.

Leur gentillesse et leur hospitalité rendront votre séjour encore plus mémorable. Ici, le riz des hautes terres est le produit de la nature, du ciel, de la terre et du travail humain, ce qui rend les bols de riz encore plus délicieux et le vin de riz servi aux invités étrangement parfumé.
 
Thúy Hà/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.