23/02/2020 12:47
On l’appelle Suôi Mo ou le ruisseau de la rêverie, car sa beauté évoque le monde fantastique. Un paradis terrestre sans pareil sur la cordillère de Truong Son.
>>Suôi Mo, un rendez-vous avec l’histoire
>>Bach Ma, le Vietnam grandeur nature
>>La cascade d’Argent, un site à couper le souffle

Le ruisseau de la rêverie est comme une "Belle au bois dormant".
Photo : CTV/CVN

Suôi Mo est un ruisseau extraordinaire qui prend sa source dans la cordillère de Truong Son et traverse le village d’An Dinh, dans la commune de Dai Dông, district de Dai Lôc, province de Quang Nam (Centre), avant de se jeter dans la rivière Vu Gia.

Initialement, ce cours d’eau porte le nom du village qu’il traverse dès sa sortie de la chaîne de montagnes. Il a ensuite été rebaptisé par les locaux qui, en remontant à sa source dans la forêt primitive, ont assisté à bien des manifestations fantastiques sur ses rives. Il est si féérique qu’il a été renommé Suôi Mo (littéralement, le "ruisseau de la rêverie").

La Belle endormie

Tel la "Belle au bois dormant", le ruisseau de la rêverie s’est réveillé un jour, suite à la création d’un site écotouristique non loin du village d’An Dinh. Ces derniers temps, ce site touristique du même nom de Suôi Mo est devenu une destination idyllique pour les amoureux de la nature. "Ici, les paysages naturels ne cèdent en rien aux célèbres paysages des régions montagneuses", a exprimé un visiteur.

Situé au cœur d’une forêt verdoyante tout au long de l’année, le site touristique de Suôi Mo offre une vue panoramique fantastique. Il se caractérise par le passage d’un ruisseau aux eaux limpides se faufilant entre les grandes roches de formes variées. Sous les eaux transparentes, s’étalent d’innombrables galets d’un noir brillant. Le chemin menant au site de Suôi Mo se dessine parmi les immenses arbres séculaires qui se dressent sur le versant de la montagne.

Près du site, se trouve un temple ancien dédié au culte de la Reine de Jade, ou Sainte-Mère Yana (selon l’appellation des Cham - l’une des ethnies minoritaires vivant au Centre). "La Reine de Jade est vénérable, capable de répondre aux souhaits des humains", a expliqué un guide local, poursuivant sur son histoire qui est transmise de génération en génération. Il y a bien longtemps, la localité était touchée par une épidémie mortelle. Pour sauver la vie des habitants, la divinité céleste descendit sur Terre pour être médecin. Elle les soigna, leur fournit des médicaments miraculeux, repoussant ainsi la maladie épidémique.

En remerciement, les habitants édifièrent un temple dédié à son culte, la Sainte-Mère qu’ils considèrent, depuis lors, comme la protectrice du village. Désormais, la fête cultuelle célébrée à la mémoire de la Sainte-Mère Yana se déroule le 7e jour du 1er mois lunaire. 

Beauté authentique

Touristes au ruisseau de la rêverie.
Photo : CTV/CVN
En faisant une excursion vers la source du ruisseau de la rêverie, les visiteurs se complaisent à découvrir ici et là les cascades qui déversent le trop-plein de leurs eaux dans les bassins en contrebas, faisant jaillir ainsi l’écume argentée. Sur les berges du cours d’eau s’amassent des rochers de formes diverses qui, avec le temps, ont changé de couleur, passant du gris au jaune ou vert. 

Il est aussi surprenant d’y trouver de gros rochers dont la surface plane constitue une halte idéale pour les visiteurs après un trajet escarpé. On distingue même une aire rocheuse capable d’accueillir plusieurs dizaines de personnes, où l’on peut savourer ensemble un repas au son des clapotis du ruisseau.

Les cours d’eau s’insinuent sous l’ombrage des arbres séculaires dont le tronc est si énorme qu’il faut trois ou quatre adultes pour en faire le tour. Quelle joie de pouvoir observer les poissons nager dans ces eaux limpides, et de ramasser les coquillages et les crabes cachés dans les cavités rocheuses ! Des butins aquatiques qui promettent des plats savoureux pour le dîner…

Avec ses paysages pittoresques encore sauvages, Suôi Mo attire de plus en plus de visiteurs férus de nature. Pour les téméraires, le site propose également des circuits d’escalade pour conquérir les sommets de Khe Ngang, Khe Giap ou Trai Lu…

À visiter absolument !    


Nghia Dàn/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).