22/03/2021 11:32
Les deux géants français de l'eau et des déchets, Veolia et Suez, ont une nouvelle fois échoué à trouver un terrain d'entente dimanche 21 mars malgré de nouvelles propositions de la part de Suez, qui se démène pour échapper à l'OPA hostile de son rival.
>>Veolia menace de poursuites les administrateurs de Suez si des actifs stratégiques sont cédés
>>Veolia accélère et lance une OPA sur Suez sans son accord

Logos de Veolia et Suez.
Photo : AFP/VNA/CVN

Veolia veut racheter la totalité de Suez en France et dans le monde, mais a offert comme concession de garder la marque et l'entreprise Suez intacte en France (ces activités françaises, qui représentent environ un tiers du groupe, seraient cédées à un fonds, Meridiam). Veolia aurait fait une croix sur Suez France mais capturé la partie internationale de Suez; Suez avait toutefois rejeté cette offre il y a dix jours.

Dimanche 21 mars, Suez a formulé dans un communiqué de nouvelles conditions pour accepter l'offre de rachat de son rival : d'abord un prix relevé, puis le maintien d'une "taille critique" pour l'entreprise à l'avenir, c'est-à-dire plus que le seul tiers français.

Suez a reçu pour l'aider une offre ferme du consortium franco-américain Ardian - GIP au prix de 20 euros par action, contre 18 euros proposés par Veolia. Le consortium reprendrait non seulement la France, mais aussi les activités "Eau et Technologie" à l'international, soit au total plus que la moitié du groupe actuel.

Une perspective aussitôt repoussée par Veolia, qui s'est dit dans un communiqué "pas intéressé par le démantèlement de Suez".

Numéro un des services à l'environnement, Veolia avait acquis en octobre 29,9% des parts de Suez auprès d'Engie, avant de se lancer à l'assaut du restant via une OPA hostile, une procédure qui inclut désormais un épais volet judiciaire, entre recours et contestations de part et d'autre. Et de nombreuses propositions et contre-propositions, toujours rejetées en des termes peu aimables.

Veolia a d'ailleurs accusé dimanche 21 mars les dirigeants de Suez de "favoriser leur intérêt personnel et patrimonial en offrant à deux fonds court-termistes de choisir à la carte leurs actifs".

L'affrontement va donc se poursuivre dans l'immédiat, avec à l'horizon l'assemblée générale de Suez, sans date fixée mais attendue avant la fin juin.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.