17/01/2020 14:14
Selon la tradition, dans le Sud du pays, certains plats doivent être dégustés les premiers jours si l’on veut s’attirer la chance pour le Nouvel An lunaire.
>>Wasabi ou saké : KitKat au Japon, le pari de saveurs exotiques
>>Célébration du Nouvel An traditionnel de quatre pays asiatiques à Hô Chi Minh-Ville

Au Sud, on mange la soupe de momordiques farcies à la viande pour souhaiter un Nouvel An plein de joie et de bonheur. Photo : CTV/CVN

Tout d’abord, il est important de savoir que le mot "an Têt" se compose de "an" signifiant manger et "Têt" pour la fête. La raison pour laquelle le Nouvel An lunaire se célèbre autour de plats typiques du pays. Dans le Sud, on prépare entre autres, la soupe de momordiques farcies à la viande et de l’estomac de porc mijoté à la papaye.

La soupe de momordiques farcies à la viande est un plat incontournable. Selon la croyance, la momordique qui se dit "khô qua" en vietnamien, se traduit par la misère disparaît. C’est pour cela que dès les premiers jours, on déguste ce plat afin de commencer une nouvelle année sous le signe de la prospérité.

En ce qui concerne les ingrédients, il faut en premier lieu de la momordique fraîche, de la viande hachée, des oreilles de Judas (champignon), vermicelles et des condiments, tels que de jeunes oignons, des échalotes, de l’ail et des épices. Si la soupe de momordiques farcies à la viande permet de chasser l’infortune, l’estomac de porc mijoté avec de la papaye, apporte quant à lui, le bien-être pour la nouvelle année.

Les ingrédients de ce plat se composent de papaye jeune, d’estomac de porc, d’os de porc, de carotte et de radis blanc. Pour la préparation, on lave d’abord l’estomac de porc avec du jus de citron. Ensuite, on ajoute des dattes chinoises séchées dans l’estomac avant de le fermer avec du fil. Puis, on le fait cuire dans une casserole avec le reste des ingrédients. Le plat peut se servir chaud avec des vermicelles. Ce mets que l’on concocte à l’occasion du Nouvel An lunaire, est aussi bon pour la santé car il renforce les défenses immunitaires. 

Tout comme le Vietnam, la Chine et le Japon possèdent également des plats traditionnels porte-bonheur à l’arrivée du printemps, tels que les nouilles. Ces dernières qu’il ne faut pas rompre en mangeant, représentent l’espérance de vie.

H.S-Mai Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Ouverture du premier office du tourisme international du Vietnam au Royaume-Uni Le premier office du tourisme international du Vietnam - The Visit Vietnam - a été officiellement inauguré le 18 février dans la capitale britannique Londres.