28/11/2020 21:33
La conférence sur le bilan du projet-pilote "Mobiliser la communauté pour prévenir la violence contre les femmes et les filles dans la ville de Dà Nang" a eu lieu le 28 novembre.
>>Les hommes, protagonistes de la lutte contre la violence faite aux femmes
>>Renforcement de la sécurité des femmes et des filles dans les lieux publics
>>Rapport sur l’enquête nationale sur les violences à l'encontre des femmes vietnamiennes 2019

Conférence-bilan du projet-pilote "Mobiliser la communauté pour prévenir la violence contre les femmes et les filles dans la ville de Dà Nang", le 28 novembre.
Photo : DS/CVN

En sept ans de mise en œuvre d’un modèle permettant de mobiliser la communauté pour prévenir la violence contre les femmes et les filles dans la ville de Dà Nang, plus de 8.000 personnes, dont 40% d'hommes, dans 11 communes et quartiers du district de Hai Châu et du district de Hoà Vang de Dà Nang ont bénéficié d'activités de sensibilisation et de changement du comportement. C’est ce qui relève d’un rapport présenté lors de la conférence-bilan du projet "Mobiliser la communauté pour prévenir la violence contre les femmes et les filles dans la ville de Dà Nang" pour la période 2017-2020, mis en œuvre par l'Union des femmes de Dà Nang avec l'assistance technique d’ONU Femmes et un financement du gouvernement australien.

Le projet promeut les réalisations de la première phase (2014-2016) avec quatre grands groupes d'activités : sensibilisation des médias ; renforcement de la capacité de la communauté à prévenir la violence ; développement des documents au service de la communication ; organisation des activités pour mobiliser les gens, en particulier les hommes, pour qu'ils se joignent aux actions pour mettre fin à toutes les formes de violence contre les femmes et les filles.

Elisa Feznandes Saenz, représentante en chef d’ONU Femmes au Vietnam, a apprécié les résultats que le projet avait apportés à Dà Nang. Selon elle, ce projet est devenu un modèle pilote avec des preuves spécifique au service des activités d'ONU Femmes sur la prévention de la violence sexiste au Vietnam.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !