03/08/2019 11:00
La chaleur estivale, si elle pénalise certains types d’arbres fruitiers, est au contraire bénéfique pour les vignes qui arrivent à maturation. La saison idéale pour les touristes qui viennent découvrir la viticulture de Ninh Thuân au Centre.
>>Les vignerons de Ninh Thuân misent sur la qualité
>>L'expérience viticole de Ninh Thuân attire les visiteurs

Raisins des vignobles Lan Phuong.

Les premières vignes ont été plantées à Ninh Thuân il y a une trentaine d’années. Selon un rapport du Service provincial de l’agriculture et du développement rural, la superficie viticole couvre désormais 2.200 ha. Environ 98% des vignes du pays sont dans cette province.

Chaque année, Ninh Thuân produit 20.000-30.000 tonnes de raisins. En dehors des apports économiques tirés du commerce du raisin et des produits dérivés, les propriétés viticoles sont devenues, depuis quelques années, une destination phare de tourisme œnologique, appréciée des Vietnamiens mais aussi des étrangers.

Nguyên Thi Phuong, propriétaire d’une plantation viticole de près de 2 ha dans le village de Thai An, commune de Vinh Hai, district de Ninh Hai, a commencé à planter des vignes dès sa jeunesse. Il y a quelques années, elle a répondu à l’appel des autorités locales et a ouvert sa propriété aux visiteurs.

De la terre sableuse au royaume des vignobles

Cette paysanne d’une quarantaine d’années est toujours souriante et hospitalière avec les touristes. Elle confie que la viticulture est pénible pendant la période de taille des feuilles et des branches car il faut savoir sélectionner et garder les meilleures branches en coupant les mauvaises pour permettre la maturation des raisins de bonne qualité. Durant cette période, les vignobles n’ont pas d’ombrage et les viticulteurs souffrent des fortes chaleurs.

Même en pleine discussion avec des visiteurs, son téléphone ne cesse de sonner. Ce sont des appels d’anciens touristes qui lui passent des commandes. Selon Mme Phuong, auparavant, la plupart des vignobles de cette région étaient fermés au public à cause des vols possibles. Ses plantations dépendaient des commerçants locaux, qui manipulaient les tarifs de vente. La  rentabilité était donc instable, parfois inférieure aux coûts d’investissement.

"Chaque mois, je reçois des centaines  et même des milliers de visiteurs qui viennent découvrir mes plantations sur le terrain. Outre la vente de raisins frais, je propose aussi du vin, des raisins séchés ou confis, et d’autres produits dérives", a informé Mme Phuong. "Ce modèle de tourisme apporte de bons revenus à ma famille", a-t-elle ajouté.

Nguyên Thi Phuong, propriétaire des plantations viticoles Lan Phuong, prend soin de ses vignes.

Accompagné de collègues venant de Hô Chi Minh-Ville, le touriste Trân Van Hâu passe acheter des raisins aux vignobles Vuon Hông, d’une superficie de 1,6 ha, dans le même village de Thai An, à une dizaine de kilomètres des plantations de Lan Phuong. Ici, comme ailleurs, les clients ont le droit de flâner et d’observer de près les grappes avant de les couper, mais toujours avec l’aide des propriétaires pour  garantir la bonne croissance des vignes.

Développement durable de la viticulture

"Je travaille à Hô Chi Minh-Ville. Aujourd’hui, je rentre dans ma province natale avec des collègues et j’en profite pour visiter ces plantations. J’aime cueillir et déguster des raisins dans les vignes", a partagé M. Hâu. "J’adore cette ambiance de campagne et cette manière d’acheter directement chez le producteur", a-t-il ajouté.

Les vignobles Vuon Hông, créés en 1992, sont en train de tester de nouvelles variétés de cépages proposées par l’Institut de recherche sur l’horticulture et le développement agricole de Nha Hô. Ces vignobles  sont des pionniers dans l’accueil des visiteurs. L’ouverture du vignoble de Mme Phuong aux touristes permet à sa famille de commercialiser rapidement les raisins sur place à des prix plus lucratifs.

"Nos raisins sont issus d’une nouvelle variété de l’Institut de recherche sur l’horticulture et le développement agricole de Nha Hô, ils sont de meilleure qualité. Même si les tarifs de vente sont plus élevés que d’autres raisins, nous n’arrivons pas à satisfaire la demande!", s’est-elle réjouie. Le tourisme œnologique fait partie des programmes prioritaires de la province de Ninh Thuân afin de développer et valoriser la viticulture locale.

Selon Nguyên Van Binh, directeur adjoint du Centre de promotion du tourisme de Ninh Thuân, son établissement  travaille étroitement avec des agences de voyages pour lancer des visites de différents sites, dont des propriétés viticoles. Un dispositif qui aide les viticulteurs à écouler rapidement - et à bon prix - leurs produits et qui contribue au développement durable de cette culture emblématique de la province.
 
Texte et photos: Truong Giang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.